Les entreprises ont maintenant à leur disposition de nombreux canaux de communication en plus de leur site Internet : entre Facebook Instagram, LinkedIn et consorts, on peut avoir du mal à s’y retrouver. Surtout, au moment du choix, comment est-ce que je peux décider de concentrer mes efforts sur un réseau plutôt qu’un autre ? Comment ne pas me tromper de cible ? Comment être sûr que je mets les moyens de mon entreprise au bon endroit ? En bref : quel réseau social choisir pour optimiser ma stratégie webmarketing ?

Quel est votre public ? Quelle est votre audience, votre cible ?

C’est en effet la première des questions à se poser. Chaque réseau social a ses spécificités, son public, son ambiance, ses usages. Il est très important de coller au maximum avec les attentes des personnes qui fréquentent le plus un réseau social pour éviter de ne pas délivrer le bon message à la bonne personne. Si vous tenter de faire réagir les utilisateurs de Snapchat à votre dernière machine outils, il est probable que ça fasse pshitt ! Bon Ok, on caricature un peu, mais vous avez compris l’idée.

  • Facebook pour animer une communauté, pour l’inciter à commenter, à partager ou à réagir. Tout le monde, ou presque, est sur Facebook. C’est résolument le réseau social grand public et inter-générationnel
  • Instagram, c’est le réseau branché qui communique par l’image. Les utilisateurs sont plutôt jeunes (mais pas trop..;-) et plutôt des femmes.
  • Twitter, c’est le réseau de l’actu et de l’instantanéité. De plus en plus de PME et grandes entreprise l’utilise pour être très réactif aux demandes de sa communauté. Si on est bien organisé en interne, c’est imparable en termes de relation client.
  • LinkedIn est le réseau incontournable si vous souhaitez toucher les professionnels. Le ton y est souvent sérieux et les sujets sensibles rares !
  • Snapchat, c’est l’outsider qui monte… Tous nos ados en sont très friands. Si vous voulez toucher en priorité les collégiens et les lycéens, c’est un réseau de premier choix. Et puis, vous avez sûrement déjà essayé les filtres, avouez-le !
  • Pinterest est un réseau assez ancien qui poursuit son bonhomme de chemin à l’écart des mastodontes : pour partager du contenu très visuel avec une communauté féminine, c’est parfait !

Quel type de message voulez-vous faire passer ?

  • pour annoncer un événement ou un lancement de produit auprès d’un panel ciblé grand public, Facebook est tout à fait indiqué : c’est très bien pour travailler l’image de marque mais aussi engager la conversation avec ses fans dans les commentaires et/ou dans Messenger
  • Instagram pour promouvoir les produits ou service qui sont visuellement « sexy » (tourisme, déco, habillement etc…)
  • Twitter si on est suffisamment organisé pour répondre en temps réel ou presque à sa communauté, c’est un excellent outil. De même, si vous voulez espérer toucher des influenceurs, Twitter est fait pour ça. Le buzz peut se répandre comme une trainée de poudre, mais attention, ça peut être ne bien ou en mal !
  • Vous avez un nouveau produit ou un service à promouvoir en B2BLinkedIn est le réseau pro N°1. Avec plus d’un million d’utilisateurs quotidiens en France, c’est un porte voix fantastique
  • Votre communication est visuelle et décalée, vous souhaitez toucher un cible jeune et accro au réseaux sociaux : optez pour SnapChat
  • Sur Pinterest, l’ambiance est plus sage : si vous avez de très belles photos dans les thématiques mode, déco, cuisine, ameublement ou voyage, hourra !

outils-gestion-reseau-sociaux

Quelle est votre organisation interne ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, certains réseaux sociaux répondent à quelques impératifs pour être utilisés de manière efficace et pertinente. Que vous mettiez 24 heures pour répondre à un email, pas de problème. Par contre, sur Facebook ou Twitter, c’est absolument exclu : vos prospects et/ou clients seront déjà passés à autre chose depuis longtemps. Cela veut dire que si vous ne mobilisez pas en interne les ressources humaines pour pouvoir prendre ne compte et traiter ces demandes en temps réel ou presque, et bien conservez l’email et le téléphone, c’est parfait. Attention à ne pas prendre le risque de dégrader votre image de marque à cause d’une organisation trop éloignée des usages.

De même, si confier la gestion des comptes sociaux au premier stagiaire qui vous tombe sous la main semble une bonne idée : et bien oui, il est jeune, il est sur les réseaux sociaux, il est branché, il sait parler « djeunz » et puis, accessoirement, il est bon marché…Etes-vous vraiment certain de vouloir confier les manettes de toute votre communication digitale à une personne qui n’a pas été spécifiquement formée à ça ? Le travail de community manager ou de social manager est un métier à part entière qui s’apprend quand des cursus spécialisés en école de marketing et/ou communication. De plus, certaines entreprises prennent la décision d’impliquer tout le personnel compétent sur le sujet des réseaux sociaux : à partir ou cela naît d’une volonté organisée de l’entreprise et que les collaborateurs sont tous impliqués réellement dans le processus, les résultats peuvent être tout à fait satisfaisants. Encore faut-il avoir réfléchi à un vraie stratégie d’interaction avec sa communauté.

Avez-vous évalué l’impact financier de votre présence sur les réseaux sociaux ?

Vous l’avez compris, « aller sur les réseaux sociaux » ne s’improvise absolument pas quand on est une entreprise et qu’on a une image de marque à défendre. Cette décision doit passer par différentes phases :

  • réfléchirécrire et éventuellement amender un réelle stratégie digitale dédiée
  • le cas échéant, recruter un social manager et l’intégrer à votre structure pour qu’il ou elle s’imprègne de son histoire, de ses codes
  • impliquer les collaborateurs dans le processus depuis le début : la réputation de l’entreprise n’est pas défendue que par ses seuls dirigeants. Le community manager peut être aidé par les employés qui le souhaitent
  • sélectionner et mettre en place les outils qui vous aideront à automatiser certaines tâches répétitives ou d’autres qui peuvent être programmées.
  • mobiliser, quand c’est nécessaire, un budget promotionnel pour accompagner les publications habituelles. En effet, vous aurez sûrement besoin d’un coup de pouce pou des opérations spéciales (évènement, lancement produit etc.)

Restez au courant des tendances du digital !

Abonnez vous à notre newsletter

Inwin Chartres

Merci de votre inscription, vérifiez vos mails pour validation 📫