INWIN Chartres https://chartres.inwin.fr "Architecte" et commerçant du digital Fri, 15 Jun 2018 16:06:07 +0000 fr-FR hourly 1 https://chartres.inwin.fr/wp-content/uploads/sites/12/2018/06/cropped-logo-inwin-2-32x32.png INWIN Chartres https://chartres.inwin.fr 32 32 Comment optimiser le maillage interne et le texte des ancres ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/06/15/comment-optimiser-le-maillage-interne-et-le-texte-des-ancres/ Fri, 15 Jun 2018 16:06:07 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=7571 Comment optimiser le maillage interne et le texte des ancres ? par n.fourrier | 8 Mai 2018 | Référencement | Les liens hypertextes facilitent la navigation sur internet. C’est le canal par lequel les internautes passent d’une page à une autre, qu’elle soit Interne au site sur lequel vous êtes en train de surfer ou externe pour vous en faire découvrir […]

Cet article Comment optimiser le maillage interne et le texte des ancres ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>

Comment optimiser le maillage interne et le texte des ancres ?

Comment optimiser le maillage interne et le texte des ancres ?

Les liens hypertextes facilitent la navigation sur internet. C’est le canal par lequel les internautes passent d’une page à une autre, qu’elle soit Interne au site sur lequel vous êtes en train de surfer ou externe pour vous en faire découvrir un autre. Vous allez découvrir que poser un lien hypertexte sur “cliquer ici” n’a pas beaucoup d’intérêt… Suivez-nous pour apprendre comment optimiser votre maillage interne !

Définition des concepts de maillage interne et de texte d’ancres

 Le maillage interne consiste à structurer et à organiser les liens qui composent un site web. Il est question ici de donner la possibilité aux internautes de se rediriger par exemple vers d’autres articles parlant du même sujet afin de leur fournir des informations complémentaires. Il est avantageux en termes d’accessibilité et d’ergonomie pour votre site : il harmonise la structure de votre site web. Ce procédé est fait aussi pour apporter de la valeur au référencement naturel des articles dans Google. Cela signifie également que le mot sur lequel vous voulez allez le lien doit être choisi avec soin et être en relation, autant que possible, avec le contenu de la page de destination.

Une ancre est un texte visible par l’internaute et par le moteur de recherche. Elle sert d’accroche à un lien hypertexte. Elle doit être accrocheuse et inciter au clic. Après l’avoir vue, l’internaute doit pouvoir décider sans risque de se tromper si le lien mérite d’être cliqué ou pas. Du point de vue esthétique, elle est facilement détectable grâce à ses caractéristiques visibles. Cette zone de texte a très souvent une coloration différente et est soulignée.

L’utilité du maillage interne

Les robots de Google ne mémorisent que très peu d’informations quand il indexe une page :

  • Le texte qui la compose
  • la structure hiérarchique de ce texte ( les titres et les sous-titres, les paragraphes…)
  • la mise en valeur de certains mots (les mots en gras)
  • les liens hypertexte (les liens qui mènent à d’autres pages du site ou vers d’autres sites) ainsi que le texte sur lequel il sont posés
  • le titre des fichiers images, ainsi que le texte qui est lié (le texte qui s’affiche quand le navigateur ne peut pas afficher cette image)
  • c’est tout…
C’est une des raisons pour lesquelles on entend très souvent que le contenu est roi ! Si vous insérez un lien dans article qui mène vers un autre article, ces informations se croisent. Les informations contenues dans ces deux pages doivent, autant que possible avoir un rapport.
Si vous parlez de gâteau au chocolat sur une page et que vous insérez un lien vers une autre page décrivant la secte d’une tarte aux fraise, cela fait sens, Google est capable de comprendre que vous parlez de pâtisserie et l’internaute qui vous lit peut-être intéressé par ce contenu supplémentaire. Si en revanche dans cette même page, vous faîtes un lien vers la critique d’un film, Google pourra décider que c’est suspect et vous sanctionner pour ça. On appelle ça la sur-optimisation.

Ainsi, le moteur cerne et comprend votre contenu. Par la suite, il le propose aux internautes faisant des recherches plus ciblées. Par ailleurs, grâce au maillage interne, l’indexation de vos pages est correcte. Vos visiteurs sont facilement dirigés vers des pages importantes de votre site web. Le principal intérêt de cette démarche est donc la qualité de la navigation. Généralement, le moteur de recherche met ce détail en avant. Dans un autre cas, l’indexation est utile dans la mesure où elle amène l’algorithme de Google vers vos pages, dans le but d’augmenter la popularité des pages de votre site.

maillage-interne-ancre

L’optimisation du texte des ancres et du maillage interne

Ces deux notions font partie des bases du référencement naturel. Pour la première, il est important de connaitre la démarche à entreprendre pour son optimisation. Tout d’abord, mettez l’accent sur le contenu ! Le fait d’avoir du contenu en réserve vous permet de construire facilement votre architecture de liens. Avec ce contenu, vous gagnez plus à planifier une stratégie générale de content marketing (tiens, vous devriez suivre ce lien interne !!). Liez à vos articles un contenu pertinent et utile pour donner de l’intérêt à vos lecteurs ! Ensuite, pensez à vos utilisateurs en connectant des URLS ! Autrement dit, faites un maillage interne pour susciter l’intérêt chez vos utilisateurs, afin d’obtenir d’eux leur engagement à rester et à naviguer plus longtemps sur votre site ! Pensez à ce que vos lecteurs gagneraient à rester sur votre site !

Pour la deuxième, vous devez commencer par faire du netlinking (une campagne d’acquisition de liens). C’est également un travail de vigilance, qui consiste à veiller à ce que le texte d’ancrage contienne des mots-clés stratégiques (lesquels sont visibles dans la page de destination). Ainsi, le moteur de recherche Google comprend de quoi vous parlez exactement, et les internautes cliqueront plus naturellement sur ces liens. Le bénéfice ultime de cette stratégie de contenu est que votre page et votre site Internet profiterons d’un meilleur positionnement dans Google. Encore faut-il que le contenu soit cohérent, bien écrit, suffisamment long, que sa mise en ligne soit techniquement optimisée et que d’autres sites Internet attestent de son intérêts en pointant dessus. C’est une autre affaire.

Les bonnes pratiques du netlinking interne

Voici le résumé des règles à respecter pour la meilleure pratique de ces techniques :

  • soignez la qualité du contenu
  • choisissez avec soin le texte sur lequel vous allez poser vos liens hypertexte
  • vérifiez que le contenu de la page de destination de ce lien a un rapport avec le texte que vous avez choisi pour l’y accrocher
  • répétez l’opération 2 à 3 fois par page ou plus si c’est utile
  • ajoutez aussi des liens externes : google et ses robots n’aiment pas les impasses, aidez-les à ressortir de votre site Internet
  • attention à sur-optimisation : ne faîtes de liens que vers du contenu en relation avec la sémantique de votre page
  • variez les ancres et les liens
  • évitez les “cliquez-ici” qui n’apporte rien

En résumé, facilitez la vie des robots de Google et, surtout, gardez en tête que l’amélioration de l’expérience de vos visiteurs doit être votre leit motiv’. Si vous avez un contenu de qualité, vous bénéficierez d’un bon référencement naturelqui vous rendra visible dans Google et qui vous amènera des visites. CQFD.

Cet article Comment optimiser le maillage interne et le texte des ancres ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Comment optimiser ta home page et faire grandir ta mailing list à l’heure de la RGPD ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/06/04/comment-optimiser-ta-home-page-et-faire-grandir-ta-mailing-list-a-lheure-de-la-rgpd/ Mon, 04 Jun 2018 07:24:01 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=7555 Comment optimiser ta home page et faire grandir ta mailing list à l’heure de la RGPD ? Tu as un tas de visiteurs, mais ta mailing-list peine depuis quelque temps à grandir? Avec la RGPD qui débarque comme un nuage bien chargé dans un ciel serein, tu es loin d’être le seul. Pourtant, si tu […]

Cet article Comment optimiser ta home page et faire grandir ta mailing list à l’heure de la RGPD ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>

Comment optimiser ta home page et faire grandir ta mailing list à l’heure de la RGPD ?

Tu as un tas de visiteurs, mais ta mailing-list peine depuis quelque temps à grandir? Avec la RGPD qui débarque comme un nuage bien chargé dans un ciel serein, tu es loin d’être le seul. Pourtant, si tu n’es pas un Narcisse bloqué par le reflet de ce qu’on appelle les Vanity Metrics, tu veux convertir tes visiteurs en prospects puis tes prospects en clients. Et il y a une condition sine qua non pour retrouver le chemin de la croissance : ce n’est ni un pop-up (même si ça aide !), ni une supplication, mais l’optimisation de ta page d’accueil, et ce, grâce à quelques astuces de copywriting…

Ton site web est ta maison virtuelle. Quand les candidats d’Un Dîner Presque Parfait débarquent chez leurs hôtes, leur humeur est déterminée à 80% par l’accueil : le sourire de celui ou celle qui leur a préparé un bon festin et l’agencement du hall d’entrée.

La seule différence entre ton site et Josette d’Un Dîner Presque Parfait, c’est que les candidats doivent quand même passer à table, alors que tes visiteurs appuieront immédiatement sur la petite croix en haut à droite. La sanction, elle, est la même : une mauvaise note ! En effet, l’algorithme Google déteste les pages qui ne savent pas entretenir leurs visiteurs.

Copywriting : optimise ta page d’accueil en 5 étapes

On estime l’attention accordée par un internaute à une nouvelle information à 3 secondes. C’est peu, très peu. Autant dire que si ta page d’accueil ne fait pas le travail demandé, c’est 95% de ton chiffre d’affaires qui part soudainement en fumée.

Malgré ce chiffre assez alarmant, en réalité, peu d’entreprises mesurent l’importance d’une home page optimisée. Tout simplement parce qu’elles ne savent pas comment l’aborder, cette fameuse page.

En général, un site internet a plusieurs fonctions, comme les pièces de ta maison. Une cuisine, une chambre, un salon. Un blog, un formulaire de contact, une page de présentation. Mais plutôt que de traiter la page d’accueil comme une entrée, on la traite comme un carrefour, ou plutôt un fourre-tout. Seul problème : si tu ne sais pas toi-même ce que l’internaute est censé faire, comment peut-il le savoir à son tour ?

1. Définis un objectif

Idéalement, ta page d’accueil doit se terminer par un appel à l’action. Ce dernier, aie-le en tête dès le début, parce que tout le contenu va en dépendre.

Si tu t’occupes d’un e-commerce et que tu ne veux pas t’embêter à faire grandir une mailing-list, tu peux simplement rediriger vers ton best-seller ou ta meilleure collection.

Si, en revanche, tu es un adepte de l’email marketing, alors ton objectif le plus raisonnable est une inscription à une newsletter. Comme tu le sais sûrement, la meilleure méthode est celle d’avoir un lead magnet intéressant.

  • Un ebook ;
  • Une formation vidéo gratuite d’1h ;
  • Une inscription à un webinaire gratuit ;
  • Un essai gratuit si tu proposes un programme ;
  • Un coupon.

Ta seule limite est ici ton imagination !

Enfin, petit conseil de copywriter, évite d’appeler ta newsletter « newsletter », qui a une connotation négative, associée à du spam. Remplace simplement ce mot par une expression plus sympathique.

  • La Lettre du Copywriter
  • La Minute Copywriting
  • Le Billet du Copywriter
  • La Gazette du Copywriting
  • Copywriting Daily
  • Copywriting Club
  • La Société des Copywriters
  • Le Mail du Copywriter
  • L’Instant Copywriting
  • Le Mot du Copywriter

Tu vois l’idée…

2. Donne un titre qui capte l’attention

Sur internet comme en boîte le samedi soir, tu n’auras pas une 2ème possibilité de faire une bonne 1ère impression. Pour autant, tu ne veux pas capter l’attention parce que tu fais le clown, comme les meilleurs amis de ces dames qui au final peinent à conclure. Tu veux te la jouer aussi cool que Ryan Reynolds : peu de mots, mais beaucoup de sous-entendus. Du charme enveloppé de mystère.

Comment faire ? Simplement en incluant dans ton titre ton bénéfice le plus solide, de manière claire, concise, précise.

Généralement, je structure mes titres selon 3 cadres : compétition, inspiration, preuve sociale.

  • Compétition : Triple ton chiffre d’affaires grâce aux méthodes de persuasion par les mots ;
  • Inspiration : comment apprendre l’art de la persuasion par les mots a changé ma vie et comment elle va transformer ton business !
  • Preuve sociale : Qui d’autre veut faire décoller son business avec l’unique méthode qui a fait ses preuves à travers un siècle de marketing ?

3. Présente le problème et remue le couteau dans la plaie

Généralement, une offre propose la résolution d’un problème, d’un obstacle que le prospect peine à dépasser seul.

T’as lancé ton activité sur le web, les visiteurs parviennent jusqu’à ton site mais tu peines à leur vendre ton produit ou ton service ? Rassure-toi, tu es loin d’être seul. Des dizaines de milliers de personnes tentent leur chance sur le net : ils ouvrent un e-commerce ou créent des infoproduits, des blogs ou des coachings, paient des méthodes à des prix ahurissants sans aucun résultat.

Ils te promettent de gagner des millions sans lever le petit doigt. En réalité, tu te fous de devenir millionnaire demain matin. Enfin, tu sais bien que ce n’est pas possible, mais t’aimerais simplement pouvoir vivre confortablement de ton activité sur le web.

La vérité, c’est que ça n’arrivera jamais si tu te formes juste sur les aspects techniques. Tu continueras à creuser ton compte en banque parce que ce n’est pas comme ça que fonctionne la vente. La vente, c’est une question de confiance, de communication, de persuasion.

4. Décline ton offre

À cette étape, présente simplement ton offre. Enfin, « simplement », façon de parler. Présente-la de manière copywriting-friendly, à savoir en mettant en avant les bénéfices et non pas les caractéristiques (qui seront réservées à une page de vente dédiée).

Ici, tu verras la manière la plus efficace pour :
faire une offre magnétique, exploser ton chiffre d’affaires et vivre la vie de tes rêves en apprenant une simple technique de marketing : la persuasion par les mots !

5. Termine par un appel à l’action

Il ne te reste plus qu’à ajouter un appel à l’action clair, précis et simple, du genre…

Cet article Comment optimiser ta home page et faire grandir ta mailing list à l’heure de la RGPD ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Cela veut dire quoi Community Manager ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/05/31/veut-dire-quoi-community-manager/ Thu, 31 May 2018 15:01:28 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=7548 Le métier de Community Manager. Cela veut dire quoi Community manager ? Souvent lorsque je rencontre des prospects, ils me parlent des réseaux sociaux mais souvent le terme anglophone de Community Manager n’évoque peu ou pas grand chose. ” En français ” cela veut dire quoi  SVP ? ” . Il s’agit d’une personne et […]

Cet article Cela veut dire quoi Community Manager ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Le métier de Community Manager.

Cela veut dire quoi Community manager ?

Souvent lorsque je rencontre des prospects, ils me parlent des réseaux sociaux mais souvent le terme anglophone de Community Manager n’évoque peu ou pas grand chose. ” En français ” cela veut dire quoi  SVP ? ” . Il s’agit d’une personne et d’un nouveau métier qui sont apparus récemment finalement. Avec le développement des réseaux sociaux, il est au centre de la relation entre l’entreprise ( pour une page pro Facebook par exemple ) et les consommateurs. Il anime les communautés et échange avec les clients d’une marque ou d’une entreprise. Toutes les entreprises sont concernées, que cela soit une TPE, PME , grandes entreprises et professions libérales. Le CM ( Community Manager ) utilise les blogs , les forums et les réseaux sociaux. Il développe la marque et met en avant l’expertise et les savoirs faire des marques et entreprises. Il est surtout une interface supplémentaire entre le client et les marques . Son objectif est d’améliorer l’Expérience client car il travaille avec les services des entreprises en transverse et communique avec les services commerciaux, l’administration des ventes, le SAV.  Il met les clients au centre de ses actions et ainsi il peut remonter les informations, les problématiques, les besoins clients.

https://www.youtube.com/watch?v=rebYOOwuYfw

Deuxième question sur le métier de Community Manager : il fait quoi alors de ses journées ?

Le CM crée ou refond la page Facebook par exemple et met en place une charte de bonne conduite. Il fait aussi office de modérateur et définit avec son client les objectifs, en étudiant les cibles, la concurrence, le secteur. Il organise une veille stratégique afin d’optimiser ses posts. Il crée des contenus inédits et uniques et met en place un calendrier éditoriale. Quelques exemples de tâches ci-dessous selon le cahier des charges des clients :

  • Forme les clients au community management – Découverte des réseaux sociaux.

  • Déployer et gérer les stratégies sociales

  • Assurer une veille stratégique et une surveillance e-réputation

  • Identifier des influenceurs et assurer les mises en relation

  • Garantir le développement des communautés et des audiences

  • Élaborer des plans d’actions et leviers d’acquisition sur les réseaux sociaux

  • Organiser de jeu concours et animations pour les réseaux sociaux

  • Rédiger des reporting et axes d’amélioration

Troisième question ou remarque:  c’est quoi créer une page sur Facebook ?

La création de la page consiste à choisir la catégorie de l’entreprise, à mettre en place les informations supplémentaires concernant l’entreprise, les photos, couverture, profil. Et surtout c’est le moment où le ciblage de l’audience se réfléchit et se structure ( âge , sexe, lieux, centres d’intérêt ). Selon le nombre d’abonnées, des fonctions supplémentaires sont disponibles.

  1. > 25 abonnés : modification du nom d’utilisateur.
  2.  > 30 abonnés : accès aux statistiques.
  3. > 100 : surveillance d’autres pages.

En conclusion, vous êtes votre propre community manager quand vous gérez votre page perso et cela prend du temps. Je vous invite à rejoindre ma page Facebook Community Manager Chartres afin d’échanger et partager sur le CM .

https://www.facebook.com/hellin.fr/

Cet article Cela veut dire quoi Community Manager ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Facebook Live : Les 10 erreurs de débutants à éviter https://chartres.inwin.fr/blog/2018/05/25/facebook-live-10-erreurs-de-debutants-a-eviter/ Fri, 25 May 2018 14:53:06 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=7535 Cet article Facebook Live : Les 10 erreurs de débutants à éviter est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Les erreurs sur Facebook Live vous en ferez et tant mieux ! C’est comme cela que l’on apprend. Des erreurs en direct j’en fait encore mais je n’appelle pas cela des erreurs, c’est de l’expérience acquise ! Et puis j’en rigole….et je gères.

Entre la technologie, le cafouillage avec les mots, etc….tout peut arriver et c’est cela qui est excitant quand on est en live. Vous aimez les montées d’adrénalines ? Faites des lives !

Facebook Live : les 10 erreurs à éviter

1 – Dire tout ce qui vous passe par la tête

Une fois en live, faites attention à ce que vous dites. En effet, si vous offrez des informations erronées ou des bêtises en ligne, cela impactera votre notoriété et votre crédibilité. De plus il est facile de vérifier la véracité d’une information sur internet et à ce titre il est toujours préférable et utile de se munir des sources.

2 – Faire le live sans avoir de note

Grosse erreur !!! vous pourrez avoir un blanc à tout moment. Il vous faut donc avoir vos notes à proximité avant de passer en live. Un Facebook live ça se prépare comme toute prise de parole en public, en prenant soin de noter les points forts et les sujets à traiter selon un timing précis pour ne pas déborder de son temps de parole défini en amont.

3  -Se laisser aller et partir en hors sujet

Il est très facile de sortir du thème de votre live si vous ne pensez pas à vous recadrer et vous concentrer sur le contenu que vous avez prévu initialement. Si les notes et le timing sont importants, il en est de même sur la maîtrise de son sujet si vous ne voulez pas en dévier ou ajouter des éléments auxquels vous n’auriez pas pensé au préalable.

Il est toujours tentant de donner plus d’informations que prévu en situation de live, mais n’oubliez pas que ça rallongera votre prise de parole et les points abordés en plus risquent de vous amener à vous écarter de votre sujet initial.

4 – Ne pas vérifier sa connexion internet au préalable

Pour offrir un live avec de bonne qualité vidéo à votre auditoire, il est nécessaire de vérifier à l’avance le débit de votre connexion internet. Pour cela, il faut un minimum de 3 Mbps. Vous pouvez utiliser cet outil : Speedtest

Rien de plus frustrant qu’une connexion lente qui empêchera votre communauté de vous entendre et vous voir clairement. Reste à statuer de la situation si votre connexion ne vous offre pas un bon débit au moment de prendre la parole. C’est pourquoi il est parfois nécessaire de rester au même endroit pour faire ses Facebook Live, sinon de vérifier la connexion là où vous vous trouverez, mais en prenant le risque de la voir chuter si c’est un réseau ouvert et donc un débit partagé.

5 – Utiliser le Wifi

Pour avoir un débit optimal sur votre connexion internet, priorisez le câble Ethernet au Wifi. La connexion via un câble a moins de chance d’être instable du fait d’une liaison directe, mais si votre réseau WiFi est bon et que vous ne rencontrez jamais de problème de coupure par exemple, vous pouvez tout-à-fait y recourir.

Si vous n’avez pas de câble sous la main ou si la distance séparant votre prise de votre ordinateur est longue, prévoyez d’investir dans un câble et des prises CPL pour diffuser votre connexion via le réseau électrique de votre habitation. Vous pallierez ainsi aux longues distances qui séparent votre box de votre ordinateur et d’une éventuelle chute de débit de ce fait.

6 – Oublier d’enlever le son de votre fenêtre de page Facebook

Lors de la diffusion du live via votre page Facebook, il se peut que vous entendez un écho. Cela est dû au son de la fenêtre de votre page que vous avez oublié de mettre en sourdine.

Pour éviter ces désagréments couper le son mais n’oubliez pas également toute source susceptible de vous déranger pendant votre Facebook Live comme votre téléphone etc… Prenez les dispositions nécessaires pour être le plus tranquille possible.

7 – Manquer de concentration et diffuser sur la mauvaise page

Il s’agit ici d’une erreur qui touche généralement les live streamers qui ont un bon nombre de pages à leur actif. Une petite erreur d’inattention et vous pourrez diffuser sur une autre de vos pages. Prenez le temps de bien le vérifier avant de démarrer.

Dans l’idée il s’agit de se bien se préparer 15/20 minutes en avance et de vérifier chaque point afin de ne rien oublier, voir de se tromper sur ce problème de diffusion via une autre page Facebook.

8 – Diffuser sur votre mobile sans passer par l’application “Page Facebook”

Très bizarre ! mais il est impossible actuellement de lancer un live directement sur votre page Facebookavec votre téléphone sans passer par l’application dédiée au “Pages”.

Prenez-le en considération ou testez bien avant afin de voir si ce n’est pas un choix temporaire ou si Facebook tient absolument à faire passer par l’application Page pour un Facebook Live à diffuser via smartphone.

9 – Oublier de charger sa batterie de téléphone et tomber en panne en plein live en extérieur

La connexion 4G sur mobile consomme beaucoup de batterie. C’est pourquoi il est nécessaire de charger complètement votre batterie voire même d’avoir à portée de main un complément de batterie le cas échéant.

L’erreur un peu bête mais récurrente pour peu que votre smartphone soit énergivore ou en fin de vie. Chargez une batterie externe pour y pallier ou raccordez-vous au secteur au préalable si vous avez une prise à votre portée.

10 – Oublier de parler du débit minimal si vous invitez une personne en live

Avant d’inviter une personne en live, il est important de lui notifier que pour avoir un excellent rendu vidéo lors de la diffusion il faut avoir au moins 3 Mbps de débit.

Il est important de savoir que le Facebook Live ne tient pas uniquement compte de votre connexion. Celle-ci est importante pour diffuser et émettre dans de bonnes conditions, mais pour recevoir de l’autre côté il est également important et nécessaire d’avoir un bon débit.

____

Nous voilà arrivé à la fin de ses 10 erreurs à ne pas commettre pour ses Facebook Live, peut-être en ferez-vous d’autres mais apprenez à ne plus les reproduire et partagez-les pour aider chacun à tirer pleinement profit du live.

Cet article Facebook Live : Les 10 erreurs de débutants à éviter est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
CERTIFICATION FACEBOOK BADGE BLEUE ET GRIS https://chartres.inwin.fr/blog/2018/05/25/certification-facebook-badge-bleue-gris/ Fri, 25 May 2018 10:51:40 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=7533 A l’image de l’obtention d’un compte Twitter certifié, obtenir une certification Facebook avec le badge bleu est également possible à ce jour et de la même manière. Au delà il est également possible d’obtenir le badge gris pour vos pages. En obtenant une page Facebook vérifiée vous gagnerez ainsi la confiance de vos clients. Comment faire […]

Cet article CERTIFICATION FACEBOOK BADGE BLEUE ET GRIS est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
A l’image de l’obtention d’un compte Twitter certifié, obtenir une certification Facebook avec le badge bleu est également possible à ce jour et de la même manière. Au delà il est également possible d’obtenir le badge gris pour vos pages.

En obtenant une page Facebook vérifiée vous gagnerez ainsi la confiance de vos clients.

Comment faire vérifier son compte ou sa page Facebook ?

Comment préparer un bon dossier de location ?

Qu’est-ce que signifie le badge bleu de certification Facebook ?

Le badge de vérification ou de certification bleu Facebook  permet aux internautes lorsqu’ils naviguent sur une page professionnelle ou un profil jugé d’intérêt public, de constater son authenticité. Par ailleurs toute page ou profil Facebook d’intérêt public, ne possède pas systématiquement un badge bleu.

A l’inverse le badge gris  prouve l’authenticité d’une société, d’un artiste, d’un indépendant etc… même sans qu’il soit forcément d’intérêt public.

Toute demande de certification nécessitera de prouver à Facebook son identité tout en fournissant des éléments précis. Facebook les demandera systématiquement pour vérifier que la personne ou la société est bien celle qui est associée à la page ou au profil.

 

Obtenir la certification Facebook pour son profil ou sa page professionnelle

Vous pouvez donc obtenir 2 types de certification Facebook, notamment pour votre page professionnelle.

A l’aide d’un badge bleu Facebook  si votre page, profil, domaine… est d’intérêt public ou un badge gris  qui garantira l’authenticité de votre page (page uniquement)

 

Badge bleu ou badge gris ?

Pour l’obtention du badge Facebook bleu : 

Avant toute chose vous devrez respecter certaines règles imposées par Facebook, pour prétendre à l’obtention de la certification.

Le respect des termes et des conditions Facebook est le premier point à respecter : Termes Facebook

Vous devrez ensuite avoir les éléments suivants bien validés :

  • Une photo de couverture ;
  • Une photo de profil ;
  • Un nom qui respecte les règles de Facebook ;
  • Du contenu publié sur le compte ;
  • L’option « S’abonner » activée (pour les profils uniquement).

Le badge de vérification bleu  permettra ainsi de faire savoir aux personnes qu’une Page ou un profil d’intérêt public est authentifiée. Le badge de certification Facebook est par ailleurs destiné principalement aux marques, aux agences médias et aux personnalités qui y sont admissible.

Tout le monde n’y est pas éligible et même si vous rentrez dans ces critères, rien ne certifiera l’obtention du badge bleu. Facebook examinera chaque demande et attribuera la certification aux pages et profils les plus pertinents selon ses critères définis.

Si vous adressez une demande et que celle-ci se trouve refusée, vous pourrez en présenter une nouvelle d’ici un mois.

Remplir le formulaire pour la certification Facebook

Pour que votre demande soit valide, Facebook aura nécessairement besoin d’une copie de votre pièce d’identité officielle avec photo. La pièce d’identité, le passeport ou le permis de conduire sont acceptés. Préparez un scan de l’un de ces documents à l’avance.

Ensuite vous devrez fournir à Facebook des informations supplémentaires sur le pourquoi de votre demande.

Expliquez en quelques phrases pourquoi votre compte devrait être certifié par le badge de vérification bleu. Vous devrez par exemple fournir des URL pertinentes qui démontrent à Facebook  l’intérêt public de vote compte.

Pour l’obtention du badge Facebook gris :

Avant toute chose, sachez qu’il n’est pas obligatoire de faire vérifier sa page, mais qu’il est tout de même souhaitable d’entamer cette démarche si votre page présente un intérêt majeur dans votre business.

En l’obtenant vous offrirez un gage de garantie supplémentaire à vos clients et à votre communauté.

Pour vérifier votre page professionnelle Facebook et l’authentifier, vous aurez ainsi la possibilité de passer par l’obtention d’un badge gris.

Plus simple à obtenir que le badge bleu, il garantit l’authenticité de votre page de la même manière mais sans que votre page soit reconnue d’intérêt public.

Facebook vous demandera également à ce que les éléments suivants soient respectés :

  • Être l’admin de la page Facebook pour laquelle vous demandez l’authentification
  • Disposer d’une photo de profil valide et d’une photo de couverture (cover)
  • Avoir un n° de téléphone répertorié et/ou un document lié à votre entreprise (facture téléphone…) à fournir

Note : Ces informations seront uniquement utilisées dans le but de vérifier votre page Facebook.

 

  • Méthode de vérification Facebook par téléphone

Voici ensuite comment faire la demande de certification Facebook pour l’obtention du badge gris si vous avez un n° de téléphone répertorié :

  • Cliquez sur Paramètres situé en haut de votre Page.
  • Dans l’onglet Général, cliquez ensuite sur Vérification de la Page.
  • Cliquez à présent sur Vérifiez cette Page, puis ensuite sur Démarrer.
  • Saisissez un numéro de téléphone répertorié pour votre société, votre pays ainsi qu’une langue.
  • Cliquez sur Appelez-moi maintenant afin de permettre à Facebook de vous délivrer un code de vérification à 4 chiffres.
  • Saisissez pour finir le code de vérification à 4 chiffres et cliquez sur Continuer.

 

  • Méthode de vérification Facebook par l’envoi de document

Si vous préférez passer par la vérification via un document d’entreprise, voici l’étape à suivre :

Si vous passez outre la vérification par téléphone, cliquez sur Vérifiez plutôt cette Page avec des documents en bas à gauche de la fenêtre qui apparaît à l’écran. Importez ensuite la photo d’un document officiel sur lequel figurent le nom et l’adresse de votre entreprise.

Dans les 2 cas de figure Facebook examinera votre demande pour s’assurer de la conformité des informations inscrites au registre des sociétés, et ce, avant de délivrer son accord pour la vérification de votre page.

Il arrive que cela ne fonctionne pas dés l’appel téléphonique ou suite à l’envoi des documents, auquel cas se rapprocher de l’aide Facebook ou les contacter par messagerie pour en savoir plus. Selon le type de page, il semble que cela ne passe pas, mais à vérifier.

Bonne lecture à vous.

Cet article CERTIFICATION FACEBOOK BADGE BLEUE ET GRIS est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
BAROMÈTRE DU MARKETING B2B 2018 https://chartres.inwin.fr/blog/2018/05/15/barometre-marketing-b2b-2018/ Tue, 15 May 2018 16:04:30 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=7527 La Prez’ 92 : Données du marketing B2B Ecrit par B.Bathelot le 30 avril 2018. Le CMIT propose un « baromètre du marketing B2B 2018« . L’occasion de constater que même pour des annonceurs du monde logiciels plutôt sensibilisés aux pratiques marketing avancées, certaines techniques très médiatisées ne sont pas si utilisées que cela.

Cet article BAROMÈTRE DU MARKETING B2B 2018 est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
La Prez’ 92 : Données du marketing B2B

Le CMIT propose un « baromètre du marketing B2B 2018« . L’occasion de constater que même pour des annonceurs du monde logiciels plutôt sensibilisés aux pratiques marketing avancées, certaines techniques très médiatisées ne sont pas si utilisées que cela.

Cet article BAROMÈTRE DU MARKETING B2B 2018 est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Qui suis je ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/05/11/qui-suis-je/ Fri, 11 May 2018 10:39:25 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=7512 Construire un projet ou une stratégie nécessite d’être bien entouré et souvent, nous cherchons autour de nous des recommandations. Dans ce sens, il est évident pour moi de me présenter et pour cela je vous encourage à consulter mon profil sur Linkedin ou ma page Facebook et à me rejoindre sur un de ces deux […]

Cet article Qui suis je ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Construire un projet ou une stratégie nécessite d’être bien entouré et souvent, nous cherchons autour de nous des recommandations.

Dans ce sens, il est évident pour moi de me présenter et pour cela je vous encourage à consulter mon profil sur Linkedin ou ma page Facebook et à me rejoindre sur un de ces deux réseaux sociaux.

http://www.linkedin.com/in/stephane-hellin

Il n’est pas envisageable de créer son entreprise sans s’entourer ou prendre l’avis d’un comptable, d’un avocat, et de monter son business plan. Il est en de même pour sa stratégie digitale et d’ailleurs, il y a une synergie qui se crée entre ces métiers car le point commun est la réussite de son client.

 

Equipe et projet

Je pourrais me comparer à un ” Architecte du digital ” car je suis là pour partager avec vous sur votre projet et votre stratégie et vous apportez mes conseils par rapport aux différentes expériences professionnelles et postes que j’ai eu depuis 20 ans.

J’écoute vos besoins et vos objectifs et nous établissons ensemble votre stratégie globale.

Cet article Qui suis je ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Réussir à se référencer localement avec Google My Business https://chartres.inwin.fr/blog/2018/05/02/referencement-local-google-my-business/ Wed, 02 May 2018 14:48:42 +0000 https://www.inwin.fr/?p=7491 Pour augmenter le confort de recherche de ses utilisateurs tout en boostant la visibilité des entreprises locales sur internet, Google a mis en place en 2014 sa solution Google My Business. Aujourd’hui My Business est un outil simple d’utilisation avec un grand potentiel pour tous ceux souhaitant développer leur référencement local.

Cet article Réussir à se référencer localement avec Google My Business est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Pour augmenter le confort de recherche de ses utilisateurs tout en boostant la visibilité des entreprises locales sur internet, Google a mis en place en 2014 sa solution Google My Business. Aujourd’hui My Business est un outil simple d’utilisation avec un grand potentiel pour tous ceux souhaitant développer leur référencement local.

Google My Business, la clé du référencement local !

Nous avions déjà abordé la question de l’optimisation du référencement local sur internet, mais aujourd’hui nous nous intéresserons au cas particulier de la solution Google My Business. Ouverte à tous mais très utile aux TPE et PME, beaucoup sous-estiment encore son utilité et son impact. Cet encart en haut à droite des résultats de recherches permet de recenser en un outil toutes les informations utiles sur votre activité afin d’assurer d’être visible localement lorsqu’un internaute cherche une solution à ses besoins. La seule nécessité est l’existence d’une adresse physique prête à accueillir vos futurs clients.
Faire sa place sur internet pour une petite entreprise peut parfois s’avérer ardu, mais nous pouvons faciliter cette incursion dans les pages Google grâce à quelques renseignements. L’idée derrière Google My Business est simple mais primordiale. Si un internaute situé à Angers souhaite se délecter d’une pizza, il ne faut pas lui proposer un restaurant sur Lyon. Alors pour répondre à ce challenge d’indexation, Google a mis en place cet annuaire d’adresses et l’algorithme capable de trouver celle répondant à sa recherche. Si vous êtes la pizzeria Angevine répondant à la requête de cet individu, et que votre compte Google My Business est correctement renseigné, vous serez automatiquement proposé comme solution à ses envies.

Communiquer, être attractif et visible localement

Nous l’avons déjà dit, mais Google My Business est un moyen de communiquer sur votre activité de manière locale et très efficace. Cette partie droite de l’écran qui sera consacrée à votre entreprise vous permet de mettre en avant vos services ou vos produits. Quelques photos attractives, vos horaires et renseignements de contacts doivent permettre à l’internaute de comprendre ce que vous lui proposez de manière automatique tout en lui donnant envie de se diriger vers votre entreprise. Dès que vous recherchez une entreprise locale, si elle est présente sur Google My Business, elle ressortira en premier sur les résultats de recherche Google. Pas besoin de se rendre sur un site ou d’ouvrir une page, dès que vous validez votre recherche, vous trouvez directement les résultats Google My Business.

référencement local Inwin CHartres

Un outil indispensable sur téléphone

Là où l’outil Google My Business est le plus mis en avant, c’est sur téléphone portable. Chaque jour qui passe, les smartphones prennent de plus en plus d’ampleur sur les ordinateurs, et deviennent prioritaires dans le développement de certaines fonctions. Quand sur ordinateur la fonction My Business prend une partie de l’écran, sur mobile, c’est tout l’écran qui y est consacré. De plus les mobinautes ont la possibilité de vous téléphoner directement d’une simple pression du doigt, ou encore de vous trouver facilement avec Google Maps et leur GPS.

Des conseils et avantages sur Google My Business

Parmi toutes les possibilités qu’offre cette solution Google, certaines sont importantes, et d’autres doivent être correctement abordées. Nous vous proposons un rapide listing des éléments à développer en priorité.

Les bons renseignements

Téléphone, horaires et adresse ne sont pas à négliger. Il faut donner tous les éléments que l’internaute est susceptible de chercher. Ne pas négliger de remplir précisément vos horaires d’ouverture, Google vous donne la possibilité de faire la distinction entre chaque jour, ce qui permet d’indiquer à l’internaute si l’établissement va bientôt ouvrir ou fermer. Il peut vous être nuisible si un potentiel client fait le déplacement jusqu’à vous pour réaliser que vous n’êtes pas ouvert le lundi : facilement évitable avec un bon renseignement préalable.

Les avis clients et interactions

Tout internaute a la possibilité de laisser un avis et un commentaire sur votre page My Business. Bien les gérer est une nécessité absolue pour maitriser votre image. Les commentaires négatifs ne sont jamais agréables à entendre, ou à lire, mais y répondre intelligemment et le meilleur moyen d’y faire face. Assurer la fidélisation de vos clients et les mécontentements peut se faire par cet outil quelle que soit votre activité. Les utilisateurs ont aussi la possibilité de vous laisser une question publique, et il est toujours bon de prendre quelques minutes pour y répondre.
Un autre avantage des avis clients est l’impact positif sur le référencement de votre activité. Plus les clients laissent d’avis positifs, meilleure en sera votre visibilité. Votre mission est donc de faire en sorte qu’ils en laissent un maximum, positifs de préférence.

Des statistiques et des chiffres

Comme beaucoup des outils Google, vous avez la possibilité d’analyser les performances relatives à votre enseigne. Le profil des internautes intéressés, ceux qui visitent votre site ou observent vos horaires, ou encore ceux qui réfléchissent à faire le déplacement via Google Maps. Toujours dans l’objectif de rendre votre compte plus précis et vos informations plus susceptibles d’intéresser les bons utilisateurs.

Nous ne serions que vous recommander de vous intéresser à ce sujet si ce n’est pas déjà fait, ne serait-ce que pour faire face à la concurrence qui a déjà investi les lieux. La solution Google My Business est connue de beaucoup, et aujourd’hui il ne suffit plus d’être simplement présent sur ce répertoire pour en tirer tous les bénéfices. Une bonne gestion de vos renseignements est importante, et le suivi régulier des avis ne sera que bénéfique si vous y consacrez le temps nécessaire (quelques minutes par jours suffisent amplement pour les plus sollicités).

Google propose une large panoplie d’informations sur son outil Google My Business sur le site officiel.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les nombreux aspects du référencement, nous vous invitons à visiter nos pages dédiées au SEO référencement naturel et SEA référencement payant via Google Adwords.

Cet article Réussir à se référencer localement avec Google My Business est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Quel réseau social pour quelle stratégie webmarketing ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/04/26/reseau-social-strategie-webmarketing/ Thu, 26 Apr 2018 15:36:41 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6385 Les entreprises ont maintenant à leur disposition de nombreux canaux de communication en plus de leur site Internet : entre Facebook Instagram, LinkedIn et consorts, on peut avoir du mal à s’y retrouver. Surtout, au moment du choix, comment est-ce que je peux décider de concentrer mes efforts sur un réseau plutôt qu’un autre ? Comment ne pas me tromper […]

Cet article Quel réseau social pour quelle stratégie webmarketing ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Les entreprises ont maintenant à leur disposition de nombreux canaux de communication en plus de leur site Internet : entre Facebook Instagram, LinkedIn et consorts, on peut avoir du mal à s’y retrouver. Surtout, au moment du choix, comment est-ce que je peux décider de concentrer mes efforts sur un réseau plutôt qu’un autre ? Comment ne pas me tromper de cible ? Comment être sûr que je mets les moyens de mon entreprise au bon endroit ? En bref : quel réseau social choisir pour optimiser ma stratégie webmarketing ?

réseau-social-communauté

Quel est votre public ? Quelle est votre audience, votre cible ?

C’est en effet la première des questions à se poser. Chaque réseau social a ses spécificités, son public, son ambiance, ses usages. Il est très important de coller au maximum avec les attentes des personnes qui fréquentent le plus un réseau social pour éviter de ne pas délivrer le bon message à la bonne personne. Si vous tenter de faire réagir les utilisateurs de Snapchat à votre dernière machine outils, il est probable que ça fasse pshitt ! Bon Ok, on caricature un peu, mais vous avez compris l’idée.

  • Facebook pour animer une communauté, pour l’inciter à commenter, à partager ou à réagir. Tout le monde, ou presque, est sur Facebook. C’est résolument le réseau social grand public et inter-générationnel
  • Instagram, c’est le réseau branché qui communique par l’image. Les utilisateurs sont plutôt jeunes (mais pas trop..;-) et plutôt des femmes.
  • Twitter, c’est le réseau de l’actu et de l’instantanéité. De plus en plus de PME et grandes entreprise l’utilise pour être très réactif aux demandes de sa communauté. Si on est bien organisé en interne, c’est imparable en termes de relation client.
  • LinkedIn est le réseau incontournable si vous souhaitez toucher les professionnels. Le ton y est souvent sérieux et les sujets sensibles rares !
  • Snapchat, c’est l’outsider qui monte… Tous nos ados en sont très friands. Si vous voulez toucher en priorité les collégiens et les lycéens, c’est un réseau de premier choix. Et puis, vous avez sûrement déjà essayé les filtres, avouez-le !
  • Pinterest est un réseau assez ancien qui poursuit son bonhomme de chemin à l’écart des mastodontes : pour partager du contenu très visuel avec une communauté féminine, c’est parfait !

Quel type de message voulez-vous faire passer ?

  • pour annoncer un événement ou un lancement de produit auprès d’un panel ciblé grand public, Facebook est tout à fait indiqué : c’est très bien pour travailler l’image de marque mais aussi engager la conversation avec ses fans dans les commentaires et/ou dans Messenger
  • Instagram pour promouvoir les produits ou service qui sont visuellement « sexy » (tourisme, déco, habillement etc…)
  • Twitter si on est suffisamment organisé pour répondre en temps réel ou presque à sa communauté, c’est un excellent outil. De même, si vous voulez espérer toucher des influenceurs, Twitter est fait pour ça. Le buzz peut se répandre comme une trainée de poudre, mais attention, ça peut être ne bien ou en mal !
  • Vous avez un nouveau produit ou un service à promouvoir en B2BLinkedIn est le réseau pro N°1. Avec plus d’un million d’utilisateurs quotidiens en France, c’est un porte voix fantastique
  • Votre communication est visuelle et décalée, vous souhaitez toucher un cible jeune et accro au réseaux sociaux : optez pour SnapChat
  • Sur Pinterest, l’ambiance est plus sage : si vous avez de très belles photos dans les thématiques mode, déco, cuisine, ameublement ou voyage, hourra !

outils-gestion-reseau-sociaux

Quelle est votre organisation interne ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, certains réseaux sociaux répondent à quelques impératifs pour être utilisés de manière efficace et pertinente. Que vous mettiez 24 heures pour répondre à un email, pas de problème. Par contre, sur Facebook ou Twitter, c’est absolument exclu : vos prospects et/ou clients seront déjà passés à autre chose depuis longtemps. Cela veut dire que si vous ne mobilisez pas en interne les ressources humaines pour pouvoir prendre ne compte et traiter ces demandes en temps réel ou presque, et bien conservez l’email et le téléphone, c’est parfait. Attention à ne pas prendre le risque de dégrader votre image de marque à cause d’une organisation trop éloignée des usages.

De même, si confier la gestion des comptes sociaux au premier stagiaire qui vous tombe sous la main semble une bonne idée : et bien oui, il est jeune, il est sur les réseaux sociaux, il est branché, il sait parler « djeunz » et puis, accessoirement, il est bon marché…Etes-vous vraiment certain de vouloir confier les manettes de toute votre communication digitale à une personne qui n’a pas été spécifiquement formée à ça ? Le travail de community manager ou de social manager est un métier à part entière qui s’apprend quand des cursus spécialisés en école de marketing et/ou communication. De plus, certaines entreprises prennent la décision d’impliquer tout le personnel compétent sur le sujet des réseaux sociaux : à partir ou cela naît d’une volonté organisée de l’entreprise et que les collaborateurs sont tous impliqués réellement dans le processus, les résultats peuvent être tout à fait satisfaisants. Encore faut-il avoir réfléchi à un vraie stratégie d’interaction avec sa communauté.

Avez-vous évalué l’impact financier de votre présence sur les réseaux sociaux ?

Vous l’avez compris, « aller sur les réseaux sociaux » ne s’improvise absolument pas quand on est une entreprise et qu’on a une image de marque à défendre. Cette décision doit passer par différentes phases :

  • réfléchirécrire et éventuellement amender un réelle stratégie digitale dédiée
  • le cas échéant, recruter un social manager et l’intégrer à votre structure pour qu’il ou elle s’imprègne de son histoire, de ses codes
  • impliquer les collaborateurs dans le processus depuis le début : la réputation de l’entreprise n’est pas défendue que par ses seuls dirigeants. Le community manager peut être aidé par les employés qui le souhaitent
  • sélectionner et mettre en place les outils qui vous aideront à automatiser certaines tâches répétitives ou d’autres qui peuvent être programmées.
  • mobiliser, quand c’est nécessaire, un budget promotionnel pour accompagner les publications habituelles. En effet, vous aurez sûrement besoin d’un coup de pouce pou des opérations spéciales (évènement, lancement produit etc.)

Cet article Quel réseau social pour quelle stratégie webmarketing ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Email et SMS : couple gagnant pour des campagnes performantes https://chartres.inwin.fr/blog/2018/04/26/email-sms-couple-gagnant-campagnes-performantes/ Thu, 26 Apr 2018 15:22:55 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6382 Pour bon nombre d’entre nous notre smartphone n’est jamais à plus de 2 mètres de notre main, quand il n’est pas déjà devenu le prolongement de notre bras. Si pour quelques-uns il peut paraître intrusif, il est indéniable que le SMS offre le taux de lecture le plus fort : 90 à 95 %. Media court […]

Cet article Email et SMS : couple gagnant pour des campagnes performantes est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Pour bon nombre d’entre nous notre smartphone n’est jamais à plus de 2 mètres de notre main, quand il n’est pas déjà devenu le prolongement de notre bras. Si pour quelques-uns il peut paraître intrusif, il est indéniable que le SMS offre le taux de lecture le plus fort : 90 à 95 %.

Media court et clair, il est très impactant et efficace, d’autant plus lorsqu’il est utilisé en complément de l’email. Il permet alors d’augmenter le taux de transformation de vos campagnes emailing de 20% en moyenne. Il peut être utilisé dans de nombreux cas simplement avec un peu d’imagination et de bon sens. Nous en partageons 3 ici avec vous.

1. Créer du trafic en magasin ou sur un événement

Vous avez invité par email vos clients et prospects à l’inauguration de votre nouveau point de vente, à vos prochaines portes ouvertes, à une conférence, à un salon… Vous avez fait un super travail de relance et attendez fébrilement que tout ce petit monde soit bien présent le jour J. L’envoi d’un SMS de rappel va vous y aider.

A 1 ou 2 jours avant l’événement, envoyez un message redonnant les infos pratiques de votre événement : date, lieu, horaires, programme/animations. Repréciser le lieu est une vraie valeur ajoutée pour vos invités, vous leur facilitez la vie. Redonner le programme permet de motiver encore davantage vos invités pour ne pas qu’ils manquent l’événement !

Finissez-en avec les taux de ‘no shows’ avoisinant les 20% et apportez un service à vos invités, qui apprécieront cette relation et s’en souviendront.

Notre conseil + :
Utilisez le SMS enrichi : avec un mini-site accessible depuis le SMS avec une URL courte, diffusez un contenu encore plus impactant : logo, offre en images, géolocalisation des points de vente ou du point de RDV directement connecté à l’application de navigation de votre mobile.

2. Diffuser plus efficacement les offres commerciales

Connaissez-vous une personne qui ne soit pas contente de recevoir une remise ou un cadeau pour sa fidélité ou l’anniversaire de sa naissance ou de son contrat ?
Aujourd’hui les données sont numériques et faciles à collecter, reste à les utiliser pour communiquer de façon personnalisée avec vos clients et booster vos ventes.
Vous avez diffusé votre offre par email, parfait. Envoyez 10 jours après un SMS aux personnes qui n’ont pas encore profité de leur offre :

  • exemple en BtoC : Il vous reste quelques jours pour profiter des -10% pour l’anniversaire de votre enfant. RDV vite dans votre boutique « MARQUE » ou sur nomdelamarque.com
  • exemple en BtoB : Bonjour, votre anniversaire de contrat approche. Contactez votre commercial au 0240766434 avant la fin du mois pour bénéficier de -5% sur votre renouvellement.

Notre conseil + :
Un texto personnalisé avec le nom/prénom de la personne a encore plus d’impact

3. Assurer l’aboutissement d’une information importante

Les collectivités diffusent régulièrement des newsletters par email. Elles constatent des taux de performance très satisfaisants car elles s’adressent à une population locale donc réceptive. Elles utilisent le même média pour les informations qu’elles veulent diffuser rapidement auprès du public et le doublent de plus en plus avec un envoi de SMS pour un problème de transport scolaire en cas de grève ou d’intempérie, l’annulation d’une activité socio-culturelle, voire un rappel de retour bibliothèque…

Une méthode utilisée également par les entreprises qui gèrent des informations critiques : alerte météo, pénurie de carburant, communication de crise…

Nous pourrions vous donner des dizaines d’autres exemples mais retenez les points suivants : le SMS est facile et très rapide à mettre en place, vous vous affranchissez des risques de spam et vous touchez votre cible instantanément.

Attention toutefois à respecter les bonnes pratiques :

  • Ne pas envoyer de SMS trop tôt le matin ni passée une certaine heure, et jamais le dimanche
  • Privilégier votre nom de marque ou d’entreprise en émetteur plutôt qu’un nombre à 5 chiffres, en choisissant une solution de diffusion premium
  • Intégrer une fonction STOPSMS dans certains types de message,
  • Segmenter vos fichiers au maximum pour bien cibler vos communications et veiller à ne pas sur solliciter vos contacts
  • Sensibiliser vos équipes à l’intérêt de récolter les numéros de mobile lors des passages en caisse, des visites clients ou sur les formulaires d’inscription à un événement…

Et pour améliorer encore l’impact de vos communications, utilisez en complément le média vocal. Le VMS, ou message vocal déposé directement sur répondeur (sans sonnerie), n’est pas intrusif et très qualitatif car la voix permet d’apporter de l’humain. Un bon point dans votre relation client.
Tout comme pour les campagnes SMS, vous pouvez être totalement autonomes donc réactifs. Vous pouvez programmer l’heure de diffusion et enregistrer vous-même le message qui sera diffusé depuis la plateforme de diffusion.

A tester donc !

Cet article Email et SMS : couple gagnant pour des campagnes performantes est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Comment créer, optimiser et animer sa page Facebook professionnelle ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/04/25/creer-optimiser-animer-page-facebook-professionnelle/ Wed, 25 Apr 2018 20:05:28 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6378 Vous souhaitez augmenter votre visibilité sur le web en créant votre page entreprise sur les réseaux sociaux ? De la création à l’animation de communauté en passant par les Facebook ads, découvrez toutes les astuces essentielles pour gérer et optimiser la page Facebook de votre entreprise. Créer la page Facebook de votre entreprise facilement Il faut tout […]

Cet article Comment créer, optimiser et animer sa page Facebook professionnelle ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>

Vous souhaitez augmenter votre visibilité sur le web en créant votre page entreprise sur les réseaux sociaux ? De la création à l’animation de communauté en passant par les Facebook ads, découvrez toutes les astuces essentielles pour gérer et optimiser la page Facebook de votre entreprise.

Créer la page Facebook de votre entreprise facilement

Il faut tout d’abord faire une distinction parce que, trop souvent, les entreprises se trompent dans les choix des options disponibles sur les réseaux sociaux : que ce soit sur Facebook ou sur LinkedIn, il convient de distinguer les profils des pages. Un profil concerne une personne physique : il fourni des informations sur l’identité, les centres d’intérêts, le parcours, les coordonnées d’une personne. Une pageelle, concerne une raison sociale (une entreprise, un commerce, une association…). On y trouve des informations destinées à des prospects ou des clients : l’activité, les actualités, les événements, l’offre de produits ou services, les moyens de contact, l’adresse pour s’y rendre etc…

Gratuite, la création d’une page Facebook est obligatoirement rattachée à un profil personnel. Si vous n’avez pas encore de compte, vous pouvez en ouvrir un facilement avec un numéro de téléphone ou une adresse mail, en remplissant le formulaire d’inscription. Une fois votre compte activé, vous avez accès depuis votre espace personnel à l’onglet « Créer une page« .

Différents thèmes sont disponibles, selon que vous êtes une entreprise, un artiste, une marque ou encore une communauté. Sélectionnez votre type d’entreprise et son intitulé, vous accédez alors à des options pour choisir votre visuel. Téléchargez le logo de votre entreprise, une photo de vos locaux ou une illustration dédiée en couverture.

Sur votre page Facebook, vous pouvez publier textes, photos et vidéos en un clic. Les différents onglets répertorient la boîte de réception, les notifications, les statistiques et les outils de publication pour organiser vos diffusions. Pour attirer les visiteurs, le site vous propose des options de promotionpayantes, nous y reviendrons plus tard. Vous avez aussi la possibilité d’inviter des contacts à aimer votre page.

La section paramètres vous permet de gérer la publication de la page (différée ou non), les restrictions appliquées aux commentaires et visiteurs, ainsi que de préciser vos préférences en matière de notifications et de messagerie.

optimiser-page-facebook

Pourquoi utiliser les réseaux sociaux ?

Un rapport publié en janvier 2017 par l’agence digitale We are social estime que 412 millions d’européens utilisent régulièrement les réseaux sociaux, soit plus de la moitié des habitants du continent. Ce chiffre ne fait qu’augmenter et rares sont les adultes qui aujourd’hui n’ont pas accès à un compte connecté.

Les utilisateurs de votre page, appelés fans, vont non seulement devenir de potentiels clients, mais également être vecteur d’une diffusion de votre présence à travers le partage de vos articles, d’où l’intérêt d’un contenu pertinent et régulier afin de maximiser cette viralité. En effet, plus vos fans réagissent à vos publications, plus ces dernières apparaîtront facilement dans leurs flux d’actualité et plus elles seront partagées.

Au niveau du référencement sur Google, il est intéressant de noter qu’une page Facebook peut représenter un vrai coup de pouce pour développer votre visibilité, d’autant que vous pouvez aisément rediriger les visiteurs depuis votre page Facebook vers votre boutique en ligne ou votre site Internet.

Optimiser et animer votre communauté grâce à votre page Facebook

Pour devenir vivante et attractive, votre page doit être régulièrement mise à jour et régie par une politique d’animation de communauté. Publiez des contenus récents, en lien avec l’actualité pour attirer des nouveaux visiteurs. Les photos et vidéos enrichissent la page, dès lors qu’elles sont pertinentes. Si vous n’avez pas le temps de rédiger des articles, vous pouvez entrecouper vos publications de petits messages avec des liens vers d’autres sites par exemple, ou acheter du contenu sur des plateformes d’auteurs. Les fans doivent sentir que vous êtes présent et dynamique, car plus vous partagerez avec eux, plus ils se sentiront proches de votre entreprise.
La réactivité est un critère important tant pour vos prospects que pour le site qui valorise les réponses rapides en ajoutant une mention à votre description. Cependant, veillez à privilégier la qualité à la quantité car le revers de la médaille sera rapide si vos interventions ne correspondent pas aux attentes des visiteurs. Depuis les paramètres, vous pouvez activer des fonctions de réponse automatique ou de message de bienvenue lorsque les utilisateurs vous écrivent, afin de maintenir le lien même lorsque vous n’êtes pas connecté.

Facebook ads, un retour sur investissement lisible

Au-delà de la communication et de l’information, les réseaux sociaux sont un levier important pour la prospection et les ventes. Plus vous y investissez de temps (et d’argent pour les options de promotions payantes), plus vous pourrez observer l’impact significatif de vos actions sur votre chiffre d’affaires. En fonction de votre secteur d’activité, le taux de conversion peut être très intéressant pour dépasser parfois les 10% ce qui signifie qu’une personne sur dix environ achète après avoir cliqué sur une bannière de publicité.

L’immense force de la publicité sur Facebook tient dans la possibilité de définir des critères de ciblage très précis en établissant une audience cible en fonction de lieux, de l’âge, des langues utilisées mais aussi des données démographiques et des comportements des utilisateurs. Vous obtenez ainsi un pourcentage élevé de toucher des personnes susceptibles d’acheter vos services ou produits.

Vous disposez ainsi de nombreux outils pour fédérer et intéresser les potentiels clients, de la campagne de like à la campagne de remarketing, en passant par les campagnes de conversion. Ces événements participent à la dynamique de votre page tout en profitant à votre chiffre d’affaire.

Pour aller plus loin, Facebook propose une page spécifique pour les entreprises sous le nom de Facebook business qui regroupe des conseils et mini-tutoriels en PDF, ainsi que de nombreuses références d’entreprises issues de divers domaines qui ont utilisé le réseau social comme levier.

Cet article Comment créer, optimiser et animer sa page Facebook professionnelle ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
RGPD et campagne d’emailing : comment s’y prendre pour rester conforme ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/04/09/rgpd-campagne-demailing-sy-prendre-rester-conforme/ Mon, 09 Apr 2018 16:50:55 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6373 Votre stratégie marketing utilise les campagnes d’emailing pour accroître vos ventes et entretenir une relation privilégiée avec vos clients ? À partir du 25 mai 2018, une campagne d’emailing devra suivre les règles du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Cette nouvelle réglementation concerne toutes les entreprises ou organisations qui utilisent et stockent […]

Cet article RGPD et campagne d’emailing : comment s’y prendre pour rester conforme ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Votre stratégie marketing utilise les campagnes d’emailing pour accroître vos ventes et entretenir une relation privilégiée avec vos clients ?
À partir du 25 mai 2018, une campagne d’emailing devra suivre les règles du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).
Cette nouvelle réglementation concerne toutes les entreprises ou organisations qui utilisent et stockent les données personnelles des particuliers clients, ou prospects. Vous allez donc devoir vous assurer que vos procédures de captation de données personnelles suivent ces nouvelles règles. Il y a pour cela quatre éléments essentiels à mettre en place pour justifier les contacts qui apparaissent dans vos bases de données.

Comment obtenir les données personnelles en respectant le RGPD ?

Jusqu’à présent, avec la loi LEN (Loi pour l’Economie Numérique), un achat en ligne permettait au vendeur d’utiliser les données personnelles dont l’email sans l’accord explicite de l’individu concerné. Un emailing permettait d’envoyer aux acheteurs les promotions et newsletter du vendeur.
Avec les nouvelles dispositions, cette pratique doit cesser. Le consommateur doit donner son consentement explicite. Cela nécessite des ajustements de la part des sociétés émettrices de campagnes d’emailing.

Récemment, nous vous informions la mise en application du RGPD, avec les obligations très claires des entreprises envers le particulier. Il est le seul propriétaire de ses données personnelles. En mettant en place un double opt-in, vous vous assurez d’avoir l’accord de l’utilisateur. Dans les faits, cela consiste à envoyer un email de confirmation à votre client afin qu’il valide sont souhait de recevoir vos communications. Une simple case à cocher ne suffit donc plus… En saisissant ses données personnelles, l’utilisateur est informé que celles-ci seront utilisées dans le cadre de l’envoi de newsletter et autres communications digitales. Dans un second temps, il doit valider son accord.
Donc, le message dans un opt-in doit être clair et concis. Il ne doit y avoir aucune ambiguïté surtout en cas de segmentation de votre clientèle.

L’article 4 de la loi prévoit en effet :

  1. L’obtention de l’accord des consommateurs grâce à des explications claires
  2. La mise en place d’une organisation qui archive les preuves d’accord
  3. La possibilité aux consommateurs de pouvoir se désabonner et demander le retrait de leurs données personnelles

Il est donc essentiel de revoir les processus de d’acquisition des données personnelles lors d’une campagne d’emailing. Tout achat de fichiers de leads en vue d’un emailing est à prendre avec beaucoup de précautions. Le fichier devra également fournir les preuves de consentement des leads présents. Il sera ainsi nécessaire de réfléchir à d’autres actions promotionnelles pour attirer de nouveaux contacts.

double-opt-in-email

Si vous n’êtes pas sûr de la provenance de vos contacts, pensez à la campagne emailing de validation

L’esprit du RGPD est vraiment le respect de la vie privée. Vous avez pu constituer vos bases de données via des fichiers douteux : on en trouve assez facilement sur Internet à des prix qui ne laissent que peu de doute sur leur fiabilité. Néanmoins, lorsqu’on lance une activité, cela peut être tentant de les utiliser. Si vous ne pouvez donc pas justifier d’une acquisition « saine des contacts qui constituent vos bases de données, vous pourriez envoyer un email demandant spécifiquement à vos destinataires de confirmer leur souhait de rester inscrit à vos envois.

Il est extrêmement probable que votre fichier se voit amputé de moitié (et même plus…), mais en définitive, il est très probable que vous conserviez la meilleure moitié, celle, en tous cas, qui se montrera la plus réactive à vos messages et celle sur laquelle vous devez concentrer vos efforts de communication.

Le droit de retrait des listes de diffusion et des bases de données

L’accord de votre client est certes une bonne chose mais son droit à être retiré du fichier de contacts est tout aussi important.
À chaque emailing, le client doit pouvoir simplement se désabonner et demander le retrait de ses informations de toutes les bases de données utilisées. Un lien de désabonnement et de contact facilement identifiable doit être présent dans chaque communication.

Le choix peut être :

  • Se désabonner de la campagne de communication en cours
  • Se désabonner de toutes les communications promotionnelles y compris newsletters

Cela est d’autant plus important si votre base de contacts est segmentée selon différents profils. Si néanmoins vous ne procédez pas à la segmentation de vos communications, un simple lien de désabonnement peut suffire.

L’importance de la traçabilité des données personnelles

L’utilisation en interne des données doit être suivie et documentée.
Afin de protéger les données personnelles, tous les systèmes contenant les données comme les CRM ou même les fichiers Excel sont concernés. Toutes les actions, demandes d’accord et validations de l’individu doivent être conservées. Même la demande de suppression de la part du consommateur doit être documentée et archivée. La plupart des services d’envoi d’email comme mailchimp, mailjet, sendinblue, sarbacane et autres proposent déjà ce genre de fonctionnalité : vous pouvez en effet, contact par contact, suivre l’historique des envois que vous lui avez fait, les ouverture, lecture et clics sur ces communication et, le cas échéant, la date et l’heure ainsi que la raison de sa désinscription.

Là aussi, de nouvelles procédures doivent être mises en place, suivies et contrôlées par le DPO (Data Protection Officer) de l’entreprise. Ce poste devient un incontournable de toute société qui utilise le l’emailing et l’opt-in pour alimenter son fichier de contacts.
Les nouvelles règles engagent fortement les entreprises à revoir leur conception du webmarketing. Aujourd’hui, obtenir les bons clients passent par une relation de confiance en développant une stratégie d’Inbound Marketing.

regles-rgpd-email

Pensez aussi à l’Inbound Marketing pour vous faciliter la conformité à la nouvelle loi

Vous l’avez compris, les entreprises vont devoir utiliser le webmarketing et l’emailing autrement. L’inbound marketing peut beaucoup aider pour être conforme au RGDP. Cette stratégie vise à créer une audience ciblée pour la transformer en prospects qualifiés puis en clients.
Cette audience ciblée s’obtient en créant du contenu web à forte valeur ajoutée qui s’adresse directement au client idéal. Créer du contenu de qualité qui répond aux problématiques des clients au travers d’un blog d’entreprise ou de la communication régulière sur les réseaux sociaux avec des appels à l’action engageants. Grâce à la promotion de contenus de qualité, les gens viennent naturellement et s’inscrivent aux newsletters volontairement. Les fichiers de contacts contiennent alors plus de contacts qui ont donné leur accord pour recevoir les newsletters et communications de promotion. Ils sont intéressés aux contenus créés et en redemandent. En faisant venir les prospects à l’entreprise, il est plus simple d’être conforme au RGDP.

La mise en place de la nouvelle réglementation nécessite un véritable investissement des entreprises pour gérer les bases de données personnelles des contacts. Les campagnes d’emailing pour promouvoir leurs produits et services devront s’adresser aux prospects obtenus naturellement et volontairement grâce à l’inbound marketing.

Cet article RGPD et campagne d’emailing : comment s’y prendre pour rester conforme ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
L’expérience utilisateur au service de l’identité de marque https://chartres.inwin.fr/blog/2018/04/05/lexperience-utilisateur-service-de-lidentite-de-marque/ Thu, 05 Apr 2018 20:19:48 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6361 Il y a quelques mois, nous parlions de l’importance du design d’expérience utilisateur (aussi appelé UX design) dans la réalisation d’une interface connectée (site PC, mobile, application objet connecté, etc), nous rappelant que le design graphique respectant les règles basiques d’ergonomie est un atout stratégique efficace pour mener un prospect vers le chemin de la […]

Cet article L’expérience utilisateur au service de l’identité de marque est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Il y a quelques mois, nous parlions de l’importance du design d’expérience utilisateur (aussi appelé UX design) dans la réalisation d’une interface connectée (site PC, mobile, application objet connecté, etc), nous rappelant que le design graphique respectant les règles basiques d’ergonomie est un atout stratégique efficace pour mener un prospect vers le chemin de la fidélité.

Il s’agit de la partie émergée de l’iceberg…enfilons notre combinaison et allons voir ce qui se passe de l’autre côté !

En effet l’UX n’est pas qu’une histoire de design, c’est toute la sphère interactive qui englobe l’utilisateur et la marque ou le produit. L’UX est conçu de sorte à ce que les interactions soient naturelles, intuitives et dénuées de toutes frustrations pour le consommateur.
Bien qu’invisible, la discipline est paradoxalement étroitement liée à l’identité de marque qu’elle se charge de définir. Tout n’est pas qu’une histoire d’esthétique et d’image forte.

Le rôle de l’UX

Les prémices de cette discipline apparaissent dès la révolution industrielle avec Ford puis Taylor qui commencent à construire une nouvelle vision de l’interaction entre les outils et les ouvriers pour gagner en performance.
En 1955, Henry Dreyfuss, un designer industriel américain, écrit dans son livre « Designing for people » le rôle de ce qu’on appelle aujourd’hui un UX designer :
« Quand le point de contact entre le produit et l’humain devient un point de friction, alors le designer {…} a échoué ».

L’UX design, c’est l’anticipation des besoins des utilisateurs et la mise en place de mesures pour pouvoir y répondre. Si au moment de l’utilisation du site ou d’un produit de la marque, le consommateur ressent du confort, de la sécurité ou tout simplement de la joie, alors le designer a réussi.
Le premier UX designer officiel fait son apparition en 1995 chez … Apple ! Don Norman se fait appeler « Architecte d’expérience utilisateur » et il est le premier d’une longue lignée de designer.

L’UX définit la marque, et pas le contraire

Vous pourrez avoir les plus belles couleurs, formes et lignes du monde pour définir votre marque et votre site internet, si un client passe un mauvais moment lorsqu’il est en interaction avec, ce n’est que cette mauvaise expérience qu’il retiendra.
Votre marque est alors directement catégorisée comme négligente et l’image forte que vous aviez essayé de construire avec un logo parlant et des couleurs éclatantes, sera alors immédiatement écornée.
Faites une erreur sur sa commande, coupez lui la wifi juste 1 minute, changez ce qui lui est familier, vous baisserez immédiatement dans son estime. Il pourra même aller jusqu’à vous menacer de quitter vos services (voire le faire). C’est ce que Facebook subit de la part de ses utilisateurs à chaque fois que l’enseigne impose une mise à jour déplaisante sur le feed.
Le choix des consommateurs est tellement vaste qu’ils n’ont aucun problème à quitter une marque pour en retrouver une autre, et l’expérience utilisateur est votre chance la plus sûre de faire la différence.

Nous pouvons comparer cela aux relations entre être humain…
Quand vous découvrez une personne magnifique, vous la regardez, vous observez ses vêtements qui lui saillent parfaitement au corps, vous décidez donc de vous approcher.
Si au moment de lui parler vous découvrez que cette personne a une voix extrêmement désagréable, qu’elle parle de sujets qui ne vous intéresse pas, vous garderez à l’esprit une rencontre désagréable !
L’apparence est attirante mais tout ce qui se cache derrière l’esthétique est décisif dans la relation entre 2 personnes ou en l’occurrence entre une marque et une personne.

Le but n’est pas de prolonger le temps d’interaction entre le client et la marque mais au contraire de raccourcir ce moment le plus possible pour rendre service et satisfaire l’utilisateur rapidement, ce qui évitera les points de friction et donc la frustration de ce dernier.

L’expérience influence de manière drastique la façon dont les gens vous perçoivent. Soyez pragmatique dans le design de vos produits, construisez un parcours utilisateur réfléchi et surtout ayez constamment une approche centrée sur l’utilisateur dans chacune de vos décisions, ils sauront vous le rendre.

L’UX sur le marché

C’est grâce à une approche centrée sur l’utilisateur que les entreprises prennent la tête de leur secteur. Netflix a par exemple créé une rupture énorme sur le marché de la VOD et SVoD (vidéo à la demande) en créant son service d’abonnement, mettant également à mal le secteur de la télévision. Ce que voulaient les utilisateurs c’était avoir accès aux séries en HD et pouvoir regarder tout une saison sans devoir attendre la semaine suivante. Carton plein. Ils sont n°1.

Google est partit d’une case sur une page blanche et a révolutionné plusieurs systèmes, remettant en cause les annuaires, les journaux, les services postaux, et bien d’autres marchés qui ont dû se réinventer.

Apple est le pionnier du design d’expérience utilisateur dans notre monde moderne. L’entreprise a créé le premier poste d’UX designer et suite à cela des produits comme l’iPod et l’iPhone sont venus au monde et ont connu une succès planétaire sans précédent. Aujourd’hui, c’est la 6ème entreprise la plus puissante au monde derrière des sociétés de pétrole et bien sûr la 1ère entreprise de télécommunications.
Et au-delà de l’utilisation des produits de la marque Apple, les consommateurs peuvent aller jusqu’à une fidélité inébranlable. Il suffit de voir les foules qui se déplacent pour la sortie d’un nouveau produit, peu importe le prix.

Ces entreprises sont parties d’en bas comme toutes les autres, et si elles avaient négligé l’expérience utilisateur, elles n’auraient pas connu un tel succès. Leur manière de fonctionner a défini leur identité de marque.

Cet article L’expérience utilisateur au service de l’identité de marque est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
L’agence digitale INWIN choisie par l’ORCAB pour accompagner ses adhérents https://chartres.inwin.fr/blog/2018/04/04/lagence-digitale-inwin-choisie-lorcab-accompagner-adherents/ Wed, 04 Apr 2018 20:22:18 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6364 L’ ORCAB (Organisation des Coopératives d’achat des Artisans du Bâtiment) est un groupement national fédérant 50 coopératives professionnelles des métiers du bâtiment. Le siège est à Rocheservière en Vendée. Les 3 secteurs d’activité sont : Bois, Charpente, Couverture, Menuiserie, Agencement et isolation Plomberie, Sanitaire, Carrelage, Chauffage et Électricité Gros-œuvre, Maçonnerie, Travaux Publics, Carrelage et Paysagistes […]

Cet article L’agence digitale INWIN choisie par l’ORCAB pour accompagner ses adhérents est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
L’ ORCAB (Organisation des Coopératives d’achat des Artisans du Bâtiment) est un groupement national fédérant 50 coopératives professionnelles des métiers du bâtiment. Le siège est à Rocheservière en Vendée.

Les 3 secteurs d’activité sont :

  • Bois, Charpente, Couverture, Menuiserie, Agencement et isolation
  • Plomberie, Sanitaire, Carrelage, Chauffage et Électricité
  • Gros-œuvre, Maçonnerie, Travaux Publics, Carrelage et Paysagistes

Le groupe rassemble :

  • 7 000 entreprises artisanales adhérentes
  • 30000 salariés (5 000 apprentis)
  • 1700 salariés dans les coopératives

La vocation de l’ORCAB et des coopératives est d’optimiser la massification et la mutualisation des achats pour les 7000 entreprises artisanales.

Les activités de l’ORCAB et des coopératives sont orientées autour de la logistique, de la technique, de l’achat, du marketing. Pour ce faire ils disposent de :

  • 2 plateformes nationales – Rocheservière (85) et Corbas (69)
  • 69 points de distribution
  • 35 salles d’exposition de produits

L’ORCAB étend aussi ses prestations vers les volets informatiques et ceux des services support. Face à une demande de plus forte des adhérents sur des sujets liés au digital, au webmarketing, à la visibilité et à la détection de nouveaux clients l’ORCAB a souhaité apporter son expertise et son accompagnement à ses adhérents.

Une consultation a été lancée pour trouver des partenaires en capacité d’offrir des prestations digitales (création de sites web, webmarketing, visibilité…). Le cahier des charges était large et les contraintes nombreuses. Les adhérents sont 7000 et ont des caractéristiques plutôt hétérogènes :

  • Secteurs d’activités multiples
  • Amplitude de taille importante des 7000 structures (de 1 à  + de 50 salariés)
  • Besoins et attentes variés des dirigeants adhérents
  • Profils professionnels très différents
  • Couverture nationale

L’agence digitale INWIN a été retenue pour accompagner les adhérents des coopératives de l’ORCAB. Ce réseau national d’agences digitales a la capacité de proposer une offre de prestations très large, depuis la création de site web packagé pour certains artisans jusqu’à l’élaboration de solutions «sur-mesure» pour d’autres projets. L’accompagnement peut se faire à distance pour certains cas ou en direct et «clé en main» pour d’autres.

agence digitale InwinOutre ces caractéristiques prépondérantes, l’agence digitale Inwin Nantes travaille depuis quelques années avec les adhérents de deux coopératives de l’ ORCAB en Loire Atlantique : la SACAIS et PLS (Pays de Loire Sanitherm) spécialisées dans la plomberie, le sanitaire et l’électricité. La très bonne connaissance du métier et la grande satisfaction clients ont sans doute fortement influencé l’ORCAB quant au choix de ce partenaire.

Cet article L’agence digitale INWIN choisie par l’ORCAB pour accompagner ses adhérents est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Pourquoi choisir WordPress pour votre site Internet ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/03/20/choisir-wordpress-site-internet/ Tue, 20 Mar 2018 19:27:53 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6367 Utilisé pour la création ou la refonte de nombreux sites Internet, WordPress est un CMS (Content Management System) : un logiciel libre permettant, de manière collaborative, la création, la personnalisation, la mise en ligne et l’administration de sites Internet. En détail, c’est quoi WordPress ? Il convient tout d’abord de bien faire la différence entre […]

Cet article Pourquoi choisir WordPress pour votre site Internet ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Utilisé pour la création ou la refonte de nombreux sites Internet, WordPress est un CMS (Content Management System) : un logiciel libre permettant, de manière collaborative, la création, la personnalisation, la mise en ligne et l’administration de sites Internet.

En détail, c’est quoi WordPress ?

Il convient tout d’abord de bien faire la différence entre WordPress (le logiciel CMS) et wordpress.com (plate-forme de blogging basée sur WordPress). Le CMS WordPress est un logiciel basé sur un couple de technologies : PHP (c’est le langage Open Source de programmation le plus utilisé pour développer des sites Internet) et MySQL (c’est un système de gestion de bases de données relationnelles basé, là encore, sur un logiciel Open Source).

Les logiciels Open Source désignent les programmes informatiques dont les concepteurs ont laissé un accès total au code de programmation afin que la communauté des développeurs puissent se l’approprier, l’améliorer, le compléter, le faire évoluer, le sécuriser. ATTENTION : on associe souvent Open Source à Gratuit… Ce n’est pas forcément le cas : les développeurs qui passent des centaines d’heures à corriger, améliorer ou enrichir un programme informatique peuvent demander une rémunération en contrepartie. Il n’y a rien d’extraordinaire à cela. Il est question là de la rémunération de connaissances et techniques spécifiques.

WordPress est donc au départ gratuit : n’importe qui est capable de mettre en ligne un site sous WordPress en quelques minutes et ce, sans rien avoir à payer. Nous verrons néanmoins plus loin que pour obtenir un résultat professionnel, c’est à dire graphiquement cohérent, dont le contenu est bien organisé, qui fonctionne bien, donc l’ergonomie est optimale et est en plus bien référencé dans les moteurs de recherche, et bien c’est très loin, vraiment très loin, d’être à la portée de tout le monde. En effet, derrière un site Internet se cache souvent trois experts distincts : le graphiste, le développeur/intégrateur et le spécialiste en webmarketing…

creation-site-internet-wordpress

WordPress : le CMS le plus utilisé au monde, et de loin…

Utilisé par près de 30% des sites Internet dans le monde, le CMS WordPress possède de nombreux atouts qui font qu’il soit autant sollicité. On cite tout d’abord sa simplicité d’administration : en effet, et une fois qu’il est en ligne, modifier le contenu d’une page, ajouter un visuel ou rédiger un nouvel article pour le blog est relativement simple. Ses possibilités de personnalisation sont aussi extrêmement étendues : il existe en effet plus de 45.000 plugin (ce sont des petites fonctionnalités supplémentaires) qui permettent d’enrichir le site Internet « de base ». Ces plugins sont de nature très variées : gestion de médias, fonctionnalités pour les réseaux sociaux, live chat, référencement naturel, amélioration des performances techniques etc.

La taille de la communauté gravitant autour de WordPress lui permet également d’évoluer et d’être mis à jour régulièrement. Les failles de sécurité sont aussi corrigées rapidement. C’est également un bon outil pour ceux qui souhaitent bénéficier d’un référencement naturel optimisé parce qu’il n’est pas très utile de disposer d’un beau site Internet si personne n’est capable de le trouver dans Google. Mais ce n’est pas parce que l’outil est pensé pour le référencement naturel que cela vous exonère d’une vraie réflexion webmarketing et de la mettre en place correctement sur toutes les pages du site Internet. Là encore, c’est souvent l’affaire d’un professionnel.

La personnalisation graphique de WordPress repose sur une galerie de templates : il s’agit en fait de thèmes graphiques. Pour caricaturer, c’est un peu comme ceux qu’on trouve dans PowerPoint et qui permettent de personnaliser une présentation. Sauf que dans le cas présent, il en existe de milliers, gratuits ou payants. Les thèmes gratuits présent l’immense avantage d’être… gratuits (sic) mais il sont souvent difficile à mettre en oeuvre et à personnaliser sans connaissances approfondies. Il sont aussi souvent truffés d’erreurs de code qui provoquent des problèmes d’affichage ou, pire encore, compromettent gravement la sécurité du site Internet. Un avantage déterminant de WordPress est pour finir, de pouvoir disposer d’un site web responsive design, qui pourra donc s’afficher parfaitement sur tous les terminaux : ordinateur, tablette ou smartphone.

programmation-worpress

Des fonctionnalités adaptées à tous les besoins

Le CMS se voulant simple et facile à utiliser, il s’est doté au fil du temps de nombreuses caractéristiques qui permettent la création et la gestion d’un site internet sécurisé qu’il soit un site vitrine ou un site e-commerce. Quelque soit votre domaine d’activité, quels que soient les produits et /ou services que vous proposez, vous trouverez dans WordPress une réponse pour les mettre en valeur de la manière la plus professionnelle et valorisante qui soit. Seuls les projets les plus pointus et complexes ou ceux qui ont besoin de proposer à la vente un grand nombre de produits en ligne atteindront les limites du CMS. pour la majorité des usages, WordPress reste malgré tout un excellent choix.

Comme évoqué plus haut, et bien que la création et la gestion d’un site internet sur mesure paraissent assez simples, il existe toutefois de nombreuses fonctionnalités dont la mise en place et les paramétrages nécessitent l’intervention d’un expert wordpress si vous souhaitez bénéficier d’un résultat fiable et professionnel. En effet, l’intervention d’une agence digitale est primordiale si vous souhaitez rentabiliser au plus vite votre investissement. Cette dernière vous fera profiter d’une part des meilleurs conseils techniques pour la création ou la refonte de votre site web, mais aussi de son expertise webmarketing pour que votre retour sur investissement soit le meilleur et des les délais les plus brefs.

Comment bénéficier d’un site internet de qualité adapté à mes besoins ?

Bien que de prime abord la prise en main de WordPress semble simple, peu coûteuse, facilement personnalisable, et que l’administration et la maintenance paraissent également aisées, l’intervention d’un expert wordpress est souvent nécessaire, surtout si vous souhaitez bénéficier d’un résultat professionnel. En effet, maîtrisant du bout des doigts toutes les fonctionnalités que propose le CMS, l’expert saura toutes les utilisées afin de vous délivrer entière satisfaction et ce dans un délai raisonnable.

Il sera également en mesure de vous faire bénéficier d’un site internet sécurisé quelle que soit votre activité. Vous pourrez également compter sur cet expert webmarketing pour améliorer le référencement naturel. Conscient des attentes de votre clientèle, ce professionnel saura mettre votre site en valeur, afin que chaque internaute soit satisfait de sa visite sur votre site web. Par voie de conséquence, il vous accompagnera sur les éléments à mettre ne place pour que vous obteniez les meilleures performances : formulaires de contacts, appels téléphoniques, demandes de devis, téléchargement de catalogue etc…

Grâce à son code libre, WordPress est conçu pour être extensible et évolutif au gré de vos envies. La modification du code nécessite cependant quelques connaissances en programmation web. Raison de plus pour solliciter les services d’une agence digitale, dont les professionnels sont spécialistes de la programmation web.

Cet article Pourquoi choisir WordPress pour votre site Internet ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Pourquoi et comment tirer profit de Google My Business ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/03/10/tirer-profit-de-google-my-business/ Sat, 10 Mar 2018 20:31:29 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6370 Créé en 2014 Google My Business remplace Local Pages (aussi appelé Address) et peut devenir le fidèle allié de toute PME ou TPE qui souhaite optimiser son référencement local. De quoi s’agit-il ? Quel est l’intérêt d’utiliser cet outil ? Comment en profiter pleinement ? Les réponses dans cette rubrique. C’est un outil pratique, complet, intuitif, […]

Cet article Pourquoi et comment tirer profit de Google My Business ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Créé en 2014 Google My Business remplace Local Pages (aussi appelé Address) et peut devenir le fidèle allié de toute PME ou TPE qui souhaite optimiser son référencement local. De quoi s’agit-il ? Quel est l’intérêt d’utiliser cet outil ? Comment en profiter pleinement ? Les réponses dans cette rubrique.
C’est un outil pratique, complet, intuitif, simple d’utilisation dès l’inscription et gratuit. Son objectif premier est de stimuler le référencement local et de booster la visibilité des PME, des TPE et de tous types d’organisations qui gèrent une activité locale et possèdent une boutique (c’est une condition obligatoire). Plutôt pertinent quand on sait que plus de 90% des consommateurs internautes ne consultent que la première page des résultats. Le second objectif est d’améliorer l’expérience des utilisateurs. Pertinent aussi quand on sait que pas moins de 30% des recherches effectuées par les internautes sont des requêtes locales. En insérant sur le moteur de recherche le nom de l’entreprise qu’ils désirent consulter, ils voient apparaître directement en haut à droite des résultats un encadré (le Knowledge Graph expliqué en vidéo) contenant l’ensemble des coordonnées de l’entreprise : c’est simple et pratique pour l’internaute.  Google my business

Les multiples avantages de créer une page Google My Business

Cet annuaire est un outil indispensable pour bonifier le référencement naturel d’une entreprise (autrement nommé SEO). Les PME et TPE qui ont récemment créé un site Internet ou une page Facebook ou prévoient le faire dans un proche avenir pourront, elles aussi, tirer partir des 12 avantages que ce service offre.

1 – s’assurer d’une présence sur le Web et d’une visibilité accrue

En créant une page Google My Business, toutes les informations concernant l’entreprise sont mises à la disposition des internautes en continu – adresse, numéro de téléphone, horaire, site Web, photos, avis des consommateurs, visite virtuelle avec Google Street View, plan détaillé avec Google Maps,… C’est un excellent moyen pour une entreprise d’attirer des prospects qui pourraient devenir de futurs clients en plus de développer sa notoriété.

2 – être référencé localement

MyBusiness offre la possibilité à une entreprise d’apparaître à divers endroits sur la Toile, entre autres dans les résultats de recherche, sur le réseau social Plus et dans l’outil de géolocalisation Google Maps en vue d’optimiser son référencement naturel (SEO).

3 – donner une image positive

À l’instar d’un site Web ou d’une page sur les réseaux sociaux, une page Google My Business tend à rassurer les internautes qui y voient un signe de professionnalisme et de fiabilité.

4 – interagir avec les internautes

Une page MyBusiness sert aussi à établir un lien avec les prospects et les clients. Ce sont les avis et les commentaires qui bien souvent initient les discussions. Ils prennent un part importante dans le cycle de décision à l’achat : en effet, 88% des internautes lisent les avis et commentaires sur une entreprise avant de la contacter. Il ne faut pas non plus avoir peur des avis négatifs : bien gérés, ils peuvent aussi montrer que l’entreprise se soucis de la qualité des services ou produits qu’elle propose. Dans tous les cas, vous ne pouvez pas tout maîtriser notamment sur les réseaux sociaux : ils est bien plus facile de répondre à des critiques dans un espace conscrit et balisé parce qu’il n’y a rien de pire que de tenter de cacher des choses ou de ne pas y prêter attention…

5 – partager les actualités

Il est par ailleurs possible de créer des posts pour tenir ses clients informés des événements spéciaux, des nouveautés, des offres à ne pas manquer… On peut même ajouter un bouton d’appel à l’action (call to action) dirigeant, par exemple, vers une page de promotion ou une nouveauté.

6 – consulter des statistiques

L’entreprise a accès via le tableau de bord à des statistiques de performance complètes relatives à son compte My Business. Les services de Google étant interconnectés, on accède aussi aux données liées au compte Google +, Youtube, Adwords ou Analytics pour mieux connaître sa clientèle.

7 – attirer avec des photos

De jolies photos de qualité attirent le regard des internautes. Les comptes présentant des photos, logos ou images génèrent 42% de plus de demandes d’itinéraires et 35% de plus de visites sur le site Web de l’entreprise.

8 – se démarquer de la concurrence

De nombreuses entreprise n’utilisent pas encore Google My Business. Ceux qui le font peuvent prendre de l’avance sur leurs concurrents notamment ne terme des référencement naturel ou encore dans le fait de tirer profit des recherches locales sur mobile.

Google my business

Comment utiliser efficacement ce service d’annuaire ?

Poursuivons notre découverte de My Business avec six éléments importants à tenir compte lors de la création d’une page à l’aide de cet annuaire.

Créer un profil complet

Afin que l’encart Google My Business de l’entreprise apparaisse visiblement en haut à droite des résultats de recherche, il est primordial de rédiger un profil complet contenant toutes les informations utiles.

Rédiger une description claire et concise

Il est tout aussi essentiel de rédiger, en 200 caractères maximum, une description succincte de l’entreprise en y incluant les mots-clés appropriés.

Créer une page attractive

Pour attirer les internautes, il est important de soigner le design graphique de sa page. Les éléments graphiques apparaîtront dans l’encart sur la première page des résultats.

Tirer avantage de Google Maps

En complétant correctement son profil, plus particulièrement l’adresse postale, l’entreprise sera référencée dans Google Maps et ainsi laisser la possibilité aux visiteurs d’utiliser le service de calcul d’itinéraire : c’est très pratique depuis un mobile. De quoi améliorer aussi son référencement naturel tout en optimisant l’expérience utilisateur.

Recueillir des avis

Comme nous l’indiquions plus haut, les avis jouent un rôle déterminant pour les internautes dans le choix d’une entreprise comparée : selon un sondage IFOP de mars 2015, 88% des internautes consultent des avis de consommateurs avant d’effectuer un achat. Prendre sa e-réputation au sérieux en invitant ses clients à laisser des avis sur l’entreprise constitue donc un réflexe stratégique. Pour cela, il faut inciter les internautes à laisser un avis sur votre entreprise aussi souvent que possible. Pour leur faciliter la vie, communiquez-leur le lien direct d’accès à ce service. Pour cela, prenez tout d’abord connaissance de votre « Place ID » c’est à dire votre identifiant de localisation Google. Vous trouverez cette information sur Le Google Place API. Un fois cet identifiant récupéré, il vous suffit de remplacer « CODE »  par votre identifiant dans l’URL suivante « http://search.google.com/local/writereview?placeid=CODE ». Ainsi, vos clients accèderont directement à une fenêtre pour déposer un avis sur votre entreprise.

Lier le compte Google Plus à Google My Business

Grâce au réseau social Google Plus, (et même si, nous en conviendrons, Google a perdu la partie face à Facebook sur le sujet des réseaux sociaux collaboratifs…) il est possible de partager auprès des internautes un contenu supplémentaire d’intérêt et de qualité. Il s’agit là surtout de booster sa visibilité notamment grâce aux liens (avérés ou non) entre Google Plus et les résultats de recherche de Google. Il ne faut surtout pas s’en priver, ne serait-ce que par superstition…!

Cet article Pourquoi et comment tirer profit de Google My Business ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Du marketing d’interruption au marketing d’attention. https://chartres.inwin.fr/blog/2018/02/26/marketing-dinterruption-marketing-dattention/ Mon, 26 Feb 2018 10:47:18 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6348 Du marketing d’interruption au marketing d’attention.  | Conseil Stratégie Digitale |   L’opulence des messages publicitaires et commerciaux en réduit drastiquement les effets. La tendance s’accentue car nous sommes de plus en plus à vouloir communiquer. Chacun en est conscient et pourtant les services marketing des entreprises petites ou grandes continuent inlassablement à : Inonder […]

Cet article Du marketing d’interruption au marketing d’attention. est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>

Du marketing d’interruption au marketing d’attention.

 

L’opulence des messages publicitaires et commerciaux en réduit drastiquement les effets. La tendance s’accentue car nous sommes de plus en plus à vouloir communiquer. Chacun en est conscient et pourtant les services marketing des entreprises petites ou grandes continuent inlassablement à :

  • Inonder leurs prospects de spams
  • d’imprimer et de distribuer des quantités de prospectus et de catalogues qui finissent dans les poubelles
  • de lancer des campagnes contre-productives de prospections téléphoniques.
  • et autres messages intrusifs et perturbants

Nos prospects, clients potentiels ont d’autres attentes et d’autres exigences. Ces nouveaux comportements doivent amener les entreprises à innover dans leurs stratégies de communications et dans leurs techniques de vente.

Proposons un marketing d’attention plutôt qu’un marketing d’interruption.

Passons d’un marketing de quantité à un marketing de personnalisation. Proposons un contenu marketing de haute valeur, ciblé, informatif, nuancé, objectif et diffusé avec par des moyens adéquats. Attirez vos prospects au lieu de les chasser. L’objectif est d’être trouvé par ceux qui cherchent votre expertise. Et alors votre posture change. Les leads que vous recevez sont plus qualifiés, matures, fiables.

L’inbound Marketing.

Aujourd’hui, les acheteurs utilisent les moteurs de recherche d’internet pour tout type de requête. Trouver une solution, un fournisseur, une technologie, une expertise, des avis… Dans le BtoB on considère que 70% du processus d’achat est établi avent le premier contact avec un fournisseur. Cela oblige à revoir sa stratégie digitale si vous voulez être trouvé sur l’internet et consulté.inbound marketing

Changez d’état d’esprit !

Afin d’attirer le prospects plutôt que de le noyer de messages publicitaires, les entreprises doivent apprendre à diffuser des contenus de qualité et pertinents en utilisant des médis différents:

  • Articles d’actualité sur votre site web
  • Blog
  • Communication et diffusions des contenus sur les réseaux sociaux

Les contenus de qualité auront deux vertus. En premier lieu ils permettront d’améliorer le référencement naturel et la visibilité de l’entreprise dans les moteurs de recherche. Et surtout ils accrocheront l’intérêt d’un lectorat qualifié. L’objectif étant de présenter l’entreprise comme un réfèrent sur une expertise donnée. Dans la méthode de l’ inbound marketing c’est le client qui vient vers l’entreprise. Ce contenu aura plus l’objectif d’intéresser un lecteur que d’être lu par les robots de Google.

Adaptez votre communication et votre marketing aux outils digitaux disponibles.

Vos futurs clients utilisent tous les jours Google et les réseaux sociaux comme LinkedIn ou Facebook. Ils sont devenus des canaux de communication incontournables. Pour information, en France, la communication digitale représente plus 50% des budgets de publicité des sociétés.

Des médias et outils digitaux performants sont à votre disposition:media digitaux

  • Stratégie de contenus (Content Marketing) : Créer des contenus objectifs et à forte valeur ajoutée qui intéresseront vos prospects pour et augmentera votre notoriété et votre image.
  • Référencement naturel ou SEO : Améliorer votre référencement naturel pour rendre vos activités et vos offres visibles des internautes qui les cherchent dans les moteurs de recherche.
  • L’emailing : C’est une discipline demandant de plus en plus d’expertise pour garantir une bonne délivrabilité. Il doit être précis, ciblé et riche et à propos. Envoyer le bon message au bon prospect au bon moment.
  • Métriques et Analytics : En analysant les données Analytics de vos outils digitaux (sites, blogs, pages de réseaux sociaux, plate-forme d’e-mailing…) vous pourrez prendre les bonnes décisions en matière de stratégie et de communication.
  • Marketing automation : Automatisez votre prospection commerciale et transformez vos prospects en clients en créant une relation personnalisée automatisée et intelligente.
  • Réseaux sociaux : Lieux d’échanges pour diffuser, propager, viraliser de l’information à forte valeur ajoutée à des contacts qualifiés. Lieu idéal pour influencer et se positionner comme référent.

Il faudra s’adapter aux nouveaux modes de communication. Les anciennes pratiques verront leur efficacité décroître. Mener ce type de démarches aujourd’hui permettra de prendre de l’avance sur le marché. Sortez du lot, faites émerger votre expertise et prenez les premières places. Vos clients vous remercieront.

Cet article Du marketing d’interruption au marketing d’attention. est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
La prospection commerciale digitale https://chartres.inwin.fr/blog/2018/02/08/prospection-commerciale-digitale-parcours-dachat-dun-client/ Thu, 08 Feb 2018 13:33:15 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6319 Prospection commerciale digitale avec des réseaux sociaux , un nouveau rôle pour les managers. La présence sur les réseaux sociaux est largement insuffisante pour imaginer un impact sur  les ventes. Ce sont les actions et interactions relevant de la responsabilité des commerciaux qui transformeront l’engagement de certains en chiffre d’affaires. Comment booster la prospection commerciale  […]

Cet article La prospection commerciale digitale est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Prospection commerciale digitale avec des réseaux sociaux , un nouveau rôle pour les managers.

La présence sur les réseaux sociaux est largement insuffisante pour imaginer un impact sur  les ventes. Ce sont les actions et interactions relevant de la responsabilité des commerciaux qui transformeront l’engagement de certains en chiffre d’affaires. Comment booster la prospection commerciale  grâce aux réseaux sociaux ?

L’enchaînement est pertinent car il est calé sur le parcours d’achat des clients, et plus précisément sur l’évolution de la maturité des besoins du client au long de ce parcours. On peut distinguer quatre niveaux de maturité du besoin d’un prospect.

4i de la prospection commerciale

Les 4 niveaux de maturité en prospection commerciale numérique.

En allant du plus faible vers le plus élevé: le passif, l’intéressé, l’engagé, le mode achat.

  • Le passif: il l’est, car il n’a besoin de rien. C’est le niveau zéro de la maturité du besoin. Le prospect ne cherche rien à ce stade de la maturité. Et le vendeur en phase de prospection commerciale a très peu de chances de l’accrocher.
  • L’intéressé: le prospect a un problème, il commence à s’en préoccuper, il commence à s’intéresser à l’idée de le résoudre. Raison pour laquelle on l’appelle un « intéressé ». Attention à ce stade il n’est pas intéressé par le vendeur, son offre ou son entreprise: il n’a même peut-être aucune idée de leur existence. Il est intéressé à résoudre son problème.
    En conséquence de quoi sa clé d’entrée est le problème: tondre la pelouse, ou faire tondre sa pelouse par exemple. En phase de prospection commerciale, le vendeur ne doit partir de ce qu’il veut vendre, mais des préoccupations du prospect, et par voie de conséquence des mots clés que ce dernier rentre dans la fenêtre de recherche de Google.
  • L’engagé: le prospect a avancé dans sa réflexion, et il est maintenant décidé à pallier au problème. Il ne sait pas encore comment, mais il souhaite, veut, voire il a décidé de trouver une solution.
    Sa clé d’entrée est la solution, plus exactement les différentes solutions possibles et leurs comparaisons, ou la mise en œuvre de ces diverses solutions. Par mise en œuvre, il faut entendre: quel niveau de complexité, comment ça fonctionne, difficultés probables, etc.). Par voie de conséquence, les recherches qu’il va proposer à Google, ou les discussions qu’il aurait avec un vendeur, tournent autour des solutions. En phase de prospection commerciale il va s’agir de l’aider à évaluer ces différentes solutions, y compris celle des concurrents.
  • Le mode achat. On l’appelle ainsi, car le niveau le plus poussé de maturité se caractérise par la décision, voire la programmation, de son achat. Cela ne signifie pas que le prospect ira dans 100% des cas au bout de la démarche. Ses préoccupations à ce stade sont centrées sur le produit ou le service, la mise en œuvre, la disponibilité, le tarif.
    Ses clés d’entrées sont
    – le produit ou la marque –
    l’entreprise en B2B – , ainsi que les caractéristiques produit techniques
    – la transaction: le prix, le lieu, le distributeur.
    En phase de prospection commerciale, le vendeur doit endosser le costume de spécialiste produit, et conforter le prospect que le choix qu’il va faire en sa faveur est le bon.

Le mécanisme de la prospection commerciale digitale consiste à

  1. Informer, en publiant de l’information segmentée en fonction de ce que les prospects cherchent aux différents niveaux de maturité. Des études de marché sur les problématiques pour les intéressés par exemple, des comparatifs de solutions pour les engagés, des éléments sur la mise en œuvre de notre solution pour les modes achats. Il est possible de publier des articles sur un blog, sur Linkedin, etc. Mais il est possible aussi de publier de l’information sous d’autres formes: présentations sur Slideshare, Vidéo sur Youtube, Infographies sur Flickr etc.
  2. Impliquer pour obtenir de multiples interactions du plus grand nombre. La maturité de certains sera influencée est passera au stade suivant. C’est le premier bénéfice de la démarche : l’influence online.
  3. Identifier parmi ceux qui s’impliquent le plus, surtout au niveau de maturité « mode achat », ceux qui seraient intéressants pour le commercial. (adéquation aux critères de ciblage)
  4. Pour les interpeller avec un discours adapté à leur stade de maturité, diagnostiqué par le type de contenu sur lequel chacun a interagi.

L’avantage des réseaux sociaux est qu’ils donnent accès à beaucoup plus de prospects habituellement difficiles à identifier en phase de prospection commerciale, spécialement ceux dont la maturité du besoin est faible: les intéressés et les engagés.

Dans le quotidien du commercial, le digital est un moyen et une solution pour fidéliser ses clients, conquérir de nouveaux prospects . Cela nécessite parfois un accompagnement fort sur le sujet car certains commerciaux et/ou managers sont réticents à prendre le digital au sérieux. Il est donc important de donner du sens et montrer comment cela fonctionne.

Cet article La prospection commerciale digitale est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Concevoir sa stratégie digitale, un acte de foi…et une nécessité ! https://chartres.inwin.fr/blog/2018/02/08/concevoir-strategie-digitale-acte-de-foi-necessite/ Thu, 08 Feb 2018 13:02:53 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6316 Concevoir sa stratégie digitale, un acte de foi……et une nécessité ! Dès qu’il s’agit de parler de sa stratégie digitale, beaucoup d’entreprises vont encore souvent botter en touche ou lever les yeux au plafond. En effet, il est souvent complexe pour une entreprise d’avoir une vision globale de sa transformation digitale et d’établir une stratégie […]

Cet article Concevoir sa stratégie digitale, un acte de foi…et une nécessité ! est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>

Concevoir sa stratégie digitale, un acte de foi……et une nécessité !

Dès qu’il s’agit de parler de sa stratégie digitale, beaucoup d’entreprises vont encore souvent botter en touche ou lever les yeux au plafond. En effet, il est souvent complexe pour une entreprise d’avoir une vision globale de sa transformation digitale et d’établir une stratégie cohérente avec les actifs de l’entreprise. Mais pourquoi ?

Le digital est un état d’esprit avant tout

strategie digitaleAvoir une communication digitale ne garantit pas à votre entreprise le succès instantané. Pour ce faire, il vous faudra toujours une idée simple et distinctive et partagée avec votre communauté interne. L’activation digitale n’est qu’un moyen plus rapide de toucher vos cibles et d’entretenir vos relations prospects, avec plus d’automatisme.

Derrière le mot digital, il faut que vous compreniez collaboratif et partagé. Le digital n’est pas un ghetto, mais une manière de faire, de raccourcir certains processus de travail entre les collaborateurs. Bien souvent, les outils collaboratifs sont de vrais accélérateurs qui sont entravés par votre direction informatique pour de bonnes raisons de sécurité. Mais le vrai maillon faible de votre sécurité sera toujours ce qui est situé entre le clavier et la chaise (plus difficilement maitrisable techniquement).

Mettez donc en place des outils de communication adaptés à l’échange et au partage. Tuez l’email comme le seul outil de communication. Aussi, travailler avec les outils présents dans le cloud vous permettra de franchir des niveaux, et vous serez surpris par la circulation de l’info et du partage. Voici un exemple très concret : si vous avez une note commune à produire, rien ne sert que chacun crée un doc personnel. Un seul élément partagé et structuré permet à tous les intervenants d’être dedans.

Combien d’entre vous ont ouvert la version 4.2.2 de la recommandation à travers leur mail, d’y faire des modifications « nocturnes » avant de s’apercevoir que votre collègue a aussi fait des modifications sur sa version 4.2.2.3 et sur les mêmes éléments. Et bien sûr, le lendemain, c’est un autre collaborateur qui doit faire la compilation des 7 personnes expertes dans leurs matières. C’est toujours faisable si on a le temps… mais c’est certainement ce qui vous manquera le plus.

Toutes les informations se partagent et tous les outils que vous utilisez existent dans une version « online » et collaborative. Il est donc temps de monter une session de growth hacking…

Avoir une stratégie digitale pour approfondir votre stratégie client centric

Strategie digitaleCe qu’il vous faut au-delà de tout, c’est un plan de route (roadmap), une direction claire. Le fait qu’elle soit digitale n’est qu’un moyen pour arriver à vos fins. La complexité des disciplines digitales ne doit pas vous faire oublier que vous devez hiérarchiser celles qui sont incontournables dans l’atteinte de vos objectifs.

N’hésitez pas à temporiser certaines activations si vos ressources sont limitées. Vous pouvez également responsabiliser vos troupes sur certaines disciplines (choisissez un team leader sur chaque projet, et pas toujours le chef de groupe).

Le fait que votre stratégie soit digitale ne doit pas vous obséder, mais être un point naturel de votre stratégie. Écoutez vos clients, c’est souvent eux qui ont la clef de l’usage du digital (et c’est valable aussi dans le B2B). Le point important est de toujours travailler les parcours clients, de les simuler régulièrement pour éviter de tomber dans la routine des plans marketing.

On voit encore beaucoup d’entreprises qui se digitalisent : oubliez la manière dont leurs futurs clients utilisent le digital pour obtenir une information dans leurs processus de décision. Avoir une stratégie digitale, c’est donc surtout avoir une stratégie client Centric.

La stratégie digitale-commerciale est aussi issue du partage et de l’écoute des besoins.

Le plan de réussite que vous allez monter va se “servir ” de moyens et de solutions afin d’atteindre les objectifs fixés et ceux-ci doivent être SMART.Savoir écouter les besoins des clients fait parti aussi de la stratégie et là aussi il serait utile de monter un plan d’action sur ce sujet.

Cet article Concevoir sa stratégie digitale, un acte de foi…et une nécessité ! est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>
Comment faire grossir un groupe Linkedin ? https://chartres.inwin.fr/blog/2018/02/08/faire-grossir-groupe-linkedin/ Thu, 08 Feb 2018 12:43:11 +0000 https://chartres.inwin.fr/?p=6313 Comment faire grossir un groupe Linkedin ?   LinkedIn est un outil puissant pour attirer du trafic et faire connaître sa marque ou ses services en B to B. Si on peut partager des actualités avec son réseau directement sur son profil, il est possible de créer une véritable communauté avec un groupe LinkedIn Avant […]

Cet article Comment faire grossir un groupe Linkedin ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>

Comment faire grossir un groupe Linkedin ?

 

LinkedIn est un outil puissant pour attirer du trafic et faire connaître sa marque ou ses services en B to B. Si on peut partager des actualités avec son réseau directement sur son profil, il est possible de créer une véritable communauté avec un groupe LinkedIn

Avant de commencer, je tiens à préciser que la croissance d’un groupe LinkedIn n’a rien de simple et devra faire partie d’une stratégie globale de votre entreprise. Il ne suffit pas de créer un groupe pour obtenir des membres.

Cibler le nom du groupe

Le nom du groupe a son importance. Il devra attirer l’œil pendant la recherche de vos utilisateurs et inciter aux clics. La bonne méthode consiste à travailler un positionnement précis dans le titre afin de le rendre très spécifique.

Vous pouvez utiliser le corps de métier que vous visez et l’utilité que vous souhaitez lui apporter.

Exemple : Le web marketing pour les travailleurs indépendants

Si vous avez déjà une communauté sur d’autres réseaux ou une liste de diffusion importante pour amorcer votre groupe, vous pouvez essayer d’utiliser une thématique comme nom de groupe. Mais cela demandera beaucoup d’efforts pour la faire connaître et la rendre officiellement pertinente aux yeux des utilisateurs intéressés. Mais, une fois légitime, vous aurez un effet boule de neige intéressant.

Exemple : Graphisme / Webdesign / Digital

Travailler la description

Donner envie dans la description et utiliser des mots clés intéressants.

Comme pour le titre, la description est un élément important pour la visibilité du groupe dans la recherche de l’utilisateur et dans la prise de décision de celui-ci de cliquer sur le bouton « Rejoindre ».

Utilisez des mots clés souvent utilisés dans la thématique et décrivez concrètement :

  • Pourquoi avez-vous créé ce groupe (justifiez votre positionnement) ?
  • Le but de ce groupe, quels sont les contenus partagés, etc.
  • Pourquoi l’utilisateur doit-il absolument rejoindre ce groupe ?

Soyez clair et concis. L’utilisateur ne prendra pas le temps de lire un pavé de texte. Inspirez-vous des groupes à succès présentés dans votre onglet « Découvrir ».

Créer un groupe standard

C’est une option importante pour la visibilité naturelle de votre groupe. Sans ça, vous ne pourrez pas espérer l’effet boule de neige. Le groupe ouvert permet de le rendre visible dans la recherche sur LinkedIn et vos membres pourront inviter d’autres membres.

Ajouter des modèles

Il est possible d’ajouter des modèles de réponses automatiques sur votre groupe en fonction des actions des membres.

Allez dans « Gérer > Gérer le groupe > Modèles ».

  • Message de demande d’adhésion ;
  • Message de bienvenue ;
  • Message de refus ;
  • Message de refus et de blocage.

Vous pouvez configurer ces modèles pour promouvoir votre site, votre profil LinkedIn (afin d’avoir plus de connexions) ou des groupes secondaires à faire grossir. Profitez du message de bienvenue pour demander aux membres de partager le groupe ou d’inviter des contacts.

Ajouter le lien de votre groupe sur votre profil

Vous pouvez ajouter plusieurs liens sur votre profil LinkedIn. Profitez-en pour ajouter celui vers votre groupe. Demandez aux modérateurs ou autres administrateurs du groupe de faire pareil pour augmenter un peu les chances de clics.

Brancher Ifttt et le promouvoir automatiquement sur vos réseaux

J’utilise l’outil ifttt.com (gratuit) pour partager automatiquement sur mes réseaux sociaux tous les vendredis ou les mardis à 10h un message pour rejoindre le groupe LinkedIn.

L’outil s’occupe de promouvoir votre groupe automatiquement auprès de vos communautés sur les autres réseaux sociaux. L’effet aura de plus en plus d’impact à mesure que vos autres communautés grossiront. Et cela en automatique.

Comment faire ?

  1. Créer un compte sur Ifttt.com ;
  2. Aller sur https://ifttt.com/create ;
  3. Sélectionner THIS > choisir « Time and Date » > Every day of the week at > Configurer en fonction de vos besoins ;
  4. Sélectionner THAT et choisir le réseau sur lequel vous souhaitez partager votre message ;
  5. Recommencer avec l’ensemble de vos réseaux.

Cet article Comment faire grossir un groupe Linkedin ? est apparu en premier sur INWIN Chartres.

]]>